NBA – « Les Lakers n’ont pas abandonné cette piste »

La phrase virale de LeBron juste avant la deadline des Lakers !
NBA (DR)

Les Lakers tentent toujours de trouver leur coach pour les prochaines saisons, mais doivent se heurter à quelques refus sur le marché, sans trop de surprise. C’est également le cas parmi les coachs déjà pris, à l’instar de Doc Rivers. Un dossier encore très compliqué pour les Angelinos, qui pourrait ne pas aboutir.

Publicité

Alors que le licenciement de Frank Vogel a été annoncé il y a quelques semaines, les Lakers n’ont toujours pas trouvé un remplaçant sur leur banc. Il faut dire que c’est une volonté de l’organisation, qui souhaite prendre son temps afin de trouver la perle rare. Divers noms sont déjà évoqués, mais le front office veut sonder une bonne partie des coachs libres, ainsi que des assistants réputés, afin de faire le meilleur choix possible.

Ce poste aux Angelinos n’est pas forcément un cadeau, pas dans ces conditions. Après une saison ratée, Jeanie Buss, la propriétaire, a demandé des résultats l’an prochain. Pas question pour elle de revivre un tel marasme, ou il y aura des conséquences. Peut-être pas pour le nouveau coach, mais on peut imaginer qu’il y aura un grand ménage dans le roster, à commencer par Russell Westbrook, déjà cité sur le départ depuis quelque temps : les Pourpre et Or ont d’ailleurs pris une grosse décision le concernant.

Publicité

Nouvel échec pour les Lakers sur le marché

En attendant de voir comment se déroule la saison, car la franchise est plutôt confiante, il faut trouver ce coach capable de faire des miracles. Trois noms sont évoqués parmi les finalistes, mais pas de Doc Rivers dans le lot. Il était pourtant le favori des dirigeants, qui espéraient une fin brutale pour le coach du côté des Sixers, mais ce n’est pas d’actualité. Selon Marc Stein, les Lakers ont malgré tout encore un faible espoir.



Les Lakers n’ont pas « abandonné l’espoir » que Doc Rivers devienne disponible pour cet été.

Publicité

Si Rivers avait été viré de son poste, on imagine que les Lakers lui auraient proposé de remplacer Vogel, mais ce n’est jamais arrivé. Malgré une fin de saison catastrophe à Philly, l’entraîneur va conserver son rôle, au moins pendant encore un an. Mais est-il vraiment capable de redresser les Lakers, surtout quand on voit son travail chez les Sixers ? Disons qu’on peut avoir quelques doutes sur la réponse.

Quoi qu’il arrive, Rivers ne sera pas nommé chez les Angelinos dans les prochaines semaines, à moins d’un véritable séisme. Cette place appartient à l’un des trois coachs cités plus haut, même si aucun favori ne semble se dégager pour le moment. En revanche, et selon certaines sources, LeBron James aurait bien son favori parmi les finalistes. À voir si le front office décide de l’écouter, ou bien de prendre une autre décision.

Publicité

Pas de Doc Rivers pour les Lakers, malgré un gros intérêt pour le coach. Il faudra donc regarder ailleurs, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose sur le papier. Qui sait, le candidat idéal se trouve peut-être parmi les finalistes, même si rien n’est encore fait dans la Cité des Anges.

En direct : toute l'actu NBA