NBA – Avant le Game 4, grosse humiliation pour Frank Ntilikina et les Mavs !

Luka Doncic et Frank Ntilikina
NBA (DR) / Rawel Visual

Dos au mur, Dallas doit sortir un miracle de son chapeau si la franchise veut se qualifier pour les Finales. Seulement, très peu de monde y croit, à commencer par un ancien joueur qui a salement égratigné le roster texan… Frank Ntilikina y compris.

Publicité

Ça se présente décidément très mal pour les Mavs, dans ces finales de conférence. S’ils ont su venir à bout des Suns après avoir perdu les deux premiers matchs, les hommes de Jason Kidd sont désormais menés 3-0 face aux Warriors. Et personne n’a encore jamais surmonté un tel retard dans l’histoire… À quelques heures du Game 4, le moral n’est donc pas au plus haut chez eux. Rageant, alors que Luka Doncic fait tout ce qu’il peut pour les siens.

Avec 34 points, presque 8 rebonds et 5 passes de moyenne, le Slovène cartonne mais sans réussite pour le moment, de quoi pousser certains observateurs à dire qu’il ne rend pas les siens meilleurs. Une théorie qui ne plaît absolument pas à J.J. Redick, qui l’a côtoyé quelques mois à Dallas avant sa retraite. Sur ESPN, le joueur reconverti en analyste a plutôt voulu taper sur les coéquipiers d’El Matador, qu’il juge simplement trop faibles :

Publicité

J.J. Redick atomise la qualité du roster autour de Doncic



Attendons une seconde. Luka ne rend pas les gens meilleurs ? Magic ou Bird ont joué avec des vedettes, mec. Luka joue dans une équipe composée de joueurs de rotation avec des choix de 2ème tour, des gars non draftés comme Dorian Finney-Smith. La qualité des tirs qu’il a créés pour ses coéquipiers des Mavs au cours des deux dernières saisons est la meilleure de la NBA. Ils ne convertissent que 33% de leurs tirs à trois points. Ce n’est pas sa faute s’ils n’arrivent pas à shooter.

Publicité

C’est ce qu’on appelle se prendre un gros savon pour Frank Ntilikina et consorts, mais malheureusement, l’ancien sniper n’a pas spécialement tort. Halleluka est le seul franchise player encore en lice à n’avoir aucun coéquipier All-Star. On discute d’ailleurs régulièrement de gros renforts cet été, le dossier Rudy Gobert revenant fréquemment sur la table. Ça ne pourra faire que du bien au n°77, dont le dernier teammate étoilé à ses côtés remonte à sa campagne rookie :

Au cours de sa carrière, Luka n’a joué qu’avec un seul coéquipier qui a fait partie de l’équipe All-Star à ses côtés – Dirk Nowitzki en 2019, qui était un ajout spécial d’Adam Silver.

Publicité

Les coéquipiers de Luka Doncic ne seraient juste pas assez bons pour que les Mavs aillent jusqu’au bout, selon J.J. Redick. Un argument dévastateur, mais qui est utilisé depuis un moment et ce n’est pas près de changer, en cas de défaite dans le Game 4.

En direct : toute l'actu NBA