NBA – « Steph Curry a failli tuer cet homme, littéralement »

La superstar NBA des Golden State Warriors, Stephen Curry, aurait failli « tuer » un adversaire selon un ancien rival
NBA (DR)

Personnalité parmi les plus appréciées de la ligue, Stephen Curry n’en reste pas moins un homme ultra-dangereux pour ses adversaires. D’après l’un de ses anciens rivaux, il aurait même pu se placer à l’origine d’un « meurtre » il y a quelques années !

Publicité

Avec ses traits juvéniles et son sourire angélique, son apparence n’a pas de quoi intimider le moindre joueur de basket au monde. Et pourtant, Steph Curry fait partie des stars les plus redoutées en NBA. Bien entendu, ce sont avant tout ses redoutables shoots à 3 points que craignent le plus ses adversaires. Il ne faudrait cependant pas oublier ses dribbles assassins et son mouvement incessant sans ballon.

Grâce à ces deux armes, le meneur des Warriors fait vivre chaque soir un cauchemar à ses défenseurs, qui peinent à le suivre à travers la nuée d’écrans qu’il traverse. S’il parvient à tenir cette cadence folle pendant l’ensemble d’un match grâce à ses techniques d’entrainement délirantes, cela n’est pas donné à tout le monde. La preuve, avec la récente anecdote de J.R. Smith.

Publicité

Le joueur envoyé à l’hôpital à cause de Steph Curry

Dernier invité du podcast What’s Burnin de Matt Barnes et Stephen Jackson, Smith a été appelé à révéler le plus gros compétiteur avec lequel il a eu l’occasion d’évoluer. Un nom lui est alors immédiatement venu en tête : celui de Matthew Dellavedova. Cette discussion lui a ainsi rappelé un épisode bien précis impliquant le meneur australien, qui a inquiété toute son équipe après le Game 3 des Finales 2015 :



Sans vous mentir, quand je jouais à Cleveland, Dellavedova mouillait plus le maillot que n’importe quel joueur que j’ai pu voir dans ma vie. Il a failli mourir en playoffs. Après ce match, on n’était pas sereins. Steph a failli tuer cet homme, littéralement.

Certes très tchatcheur, J.R. ne plaisante absolument pas sur ce coup.

Publicité

Envoyé en mission sur Curry dans cette série entre Cleveland et Golden State, Dellavedova donnait tout sur le terrain… et même peut-être plus. Au four et au moulin durant 39 minutes dans ce match 3, le pitbull des Cavs s’est par la suite retrouvé perclus de crampes dans le vestiaire. En effet, tous les membres de son corps l’ont abandonné, trop marqués par le supplice qu’ils venaient d’endurer.

Pas forcément très inquiété par cet étrange phénomène, Delly a malgré tout été transporté à l’hôpital à la demande de son staff médical. Fort heureusement, d’ailleurs, puisqu’il n’en est sorti que dans l’après-midi suivant, après avoir subi de nombreux traitements. Difficile de trouver meilleure illustration du fameux « don de soi » si cher aux entraineurs, et meilleur symbole de l’épreuve que fait subir Steph à ses marqueurs !

Publicité

Véritable pile sur un parquet, Stephen Curry met très souvent dans le rouge ses adversaires directs. Matthew Dellavedova est bien placé pour le savoir, lui qui a fait un petit séjour à l’hosto en pleines Finales NBA à cause de lui !

En direct : toute l'actu NBA