NBA – Pourquoi Kobe Bryant était-il dépité le soir de son 2ème titre ?

Kobe Bryant
(DR)

L’histoire est loin d’être la plus connue de l’illustre carrière de Kobe Bryant, et pour cause : elle ne ressemble à aucune autre. Il ne s’agit là ni d’un exploit du Black Mamba, ni même de son trash-talking ou d’un quelconque coup d’éclat. Simplement de la tristesse d’un homme alors pourtant sur le toit du monde.

Publicité

15 juin 2001. Los Angeles vient de remporter le match 5 de sa finale face aux Sixers, s’adjugeant le titre au First Union Center de Philadelphie. Le 2ème de suite, et le 2ème pour Kobe Bryant, auteur d’une très belle série (24.6 points, 7.8 rebonds et 5.6 passes de moyenne).

Quelques instants après, une photo devenue célèbre est prise dans les douches de la salle. On y voit un Kobe Bryant pensif, le regard dans le vide, trophée sur les genoux. Longtemps, le grand public a vu dans cette photo le compétiteur froid, glacial, qui savoure son moment à sa manière. Mais la réalité est toute autre.

Publicité

Pour comprendre, il faut remonter un peu plus d’un an avant, en 2000. A 21 ans, Kobe Bryant se fiance avec Vanessa, qui deviendra sa femme. Le père du Black Mamba, Joe, ne l’admet pas. Le patriarche est alors « mal à l’aise » avec le fait que Vanessa ne soit pas afro-américaine (elle est latine), et il déplore la dévotion dont Kobe fait preuve à son égard. Première blessure. Le 18 avril 2001, quand les deux tourtereaux se marient, ni son père ni sa mère ne sont présents. Seconde blessure pour le Black Mamba.



Viennent ensuite les finales NBA, avec notamment 3 matchs disputés à Philadelphie. La famille Bryant est originaire de la région, et Kobe espère voir Joe se manifester. Ce ne sera pas le cas. Sur la fameuse photo, alors que le monde entier croit voir la joie solennelle d’un homme au sommet, Kobe souffre. Il expliquera plus tard sobrement : « C’était à propos de mon père ».

Publicité

Malheureusement pour Kobe et le clan Bryant, les choses ne sont pas allées en s’arrangeant. Il y a quelques années, les parents du Laker ont refusé une maison qu’il leur avait acheté, puis ont entrepris de vendre certains objets de collection de leur fils, ce qui a mené à une bataille au tribunal. En 2016, Kobe était lucide sur sa relation avec ses parents :

Notre relation est à chier. Je leur dis que je vais leur acheter une maison, et elle n’est pas assez grande ? Et ensuite ils veulent vendre mes affaires ?

Publicité

Les finales 2001 restent donc un souvenir paradoxalement douloureux pour Kobe Bryant, à qui même le plus beau Graal n’aura pas pu rendre le sourire en ce soir du 15 juin.

Kobe Bryant Los Angeles Lakers NBA 24/24 NBA Flashback

En direct : toute l'actu NBA