NBA – À peine arrivé, Chet Holmgren déjà affiché par une influenceuse !

NBA Chet Holmgren salement accueilli parès sa draft
@molly_morrison / ESPN (DR)

Drafté en 2eme position par Oklahoma City, Chet Holmgren a d’ores et déjà le droit aux commentaires assassins. Une jeune influenceuse s’est ainsi montrée impitoyable à son sujet, notamment dans un domaine pour lequel il ne peut pas grand-chose…

Publicité

Si Victor Wembanyama ne sera en NBA qu’à partir de l’an prochain, ses deux principaux rivaux américains sont eux déjà dans la grande ligue. Le colosse Kenneth Lofton Jr. a ainsi signé un two-way contract du côté des Grizzlies, après avoir été snobé à la draft. Tout le contraire de Chet Holmgren, qui a lui terminé en deuxième position de l’édition 2022, sélectionné par le Thunder. Un temps considéré comme le potentiel first pick, celui qui a affronté le V en compétition FIBA chez les jeunes a finalement reculé d’un rang.

À présent, le pivot formé à Gonzaga aura fort à faire, à savoir justifier les énormes attentes envers lui. D’autant plus qu’il a annoncé qu’il serait le meilleur joueur NBA dès son arrivée… D’ici là, il ne va cependant pas échapper aux critiques, y compris pour son look visiblement. En effet, mesurant 2m13 pour seulement 90 kilos, le garçon est un véritable freak aux dimensions quelque peu atypiques. De quoi lui valoir des commentaires assez cinglants, comme de la part de Molly Morrison il y a peu.

Publicité

Chet Holmgren salement taclé pour son apparence

Molly Morrison : Chet Holmgren a l’air d’être l’enfant de Tyler Herro et du critique culinaire du film « Ratatouille »



Aoutch, ça fait mal pour le jeune intérieur d’OKC. Mais en fait, qui est donc Molly Morrison ? Relativement connue sur les réseaux sociaux (83 000 abonnés sur Twitter, 12 000 sur Instagram), la jeune femme a fait parler d’elle à travers sa passion du sport et plus particulièrement de la balle orange. Elle commente ainsi régulièrement l’actualité du basket-ball outre-Atlantique, n’hésitant pas à afficher sa fidélité envers les Grizzlies, preuve ci-dessous.

Publicité

Quand tu dois te rendre à un mariage à 19h, mais que le match de playoffs des Grizzlies démarre à 21h

De toute évidence, elle n’est donc absolument pas fan de la pépite draftée par le Thunder, du moins sur le plan physique. Heureusement pour lui, c’est bien par ses performances sportives qu’il sera jugé du côté d’Oklahoma City. Au sein d’une équipe qui ne joue rien, le big man va avoir le temps de se développer tranquillement, formant dans un premier temps un duo très prometteur avec Shai Gilgeous-Alexander. La franchise est connue pour être patiente, une bonne chose pour un freak comme lui.

Publicité

C’est ce qu’on appelle un accueil glacial pour Chet Holmgren, qui ne devrait pas pouvoir compter sur Molly Morrison pour le soutenir dans ses débuts en NBA. À lui de lui prouver qu’il n’est pas juste le fils caché de Tyler Herro, mais bien une future superstar étant donné son potentiel.

Buzz Déclarations Draft NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA