NBA – La contrepartie XXL exigée pour Kevin Durant révélée !

Steve Nash dégommé pour sa gestion de Kevin Durant !
NBA (DR)

Dans la mesure où Kevin Durant venait vraiment à quitter Brooklyn, il faudra être prêt à vider son portefeuille afin de l’accueillir. Un trade autour de l’ailier impliquerait en effet une compensation monstrueuse… Un échange effectué par le passé servirait notamment de valeur étalon.

Publicité

Pour le moment, difficile de savoir concrètement à quoi ressemble l’avenir des Nets, eux qui sortent d’un exercice 2021-22 extrêmement compliqué. Celui-ci a mené à pas mal de tensions en interne, et il a même été question d’un départ de Kyrie Irving comme de Kevin Durant. Or, si le premier a finalement décidé d’activer sa player option pour l’an prochain, les rumeurs circulent encore énormément au sujet du second, supposément frustré par ses dirigeants.

Or, dans le cas de chaque superstar et plus particulièrement du Slim Reaper, il est toujours très compliqué de monter un trade. Par exemple, le n°7 dispose d’un contrat conséquent qui démarrera en 2022-23, à base de 194 millions sur quatre ans. Étant qui plus est le franchise player des Noirs et Blancs, ces derniers n’essaieront certainement pas de le brade. Selon Alex Schiffer de The Athletic, le GM Sean Marks se baserait sur un scénario type dans le cas d’un potentiel deal :

Publicité

Un deal « à la Anthony Davis » pour faire venir Kevin Durant

Tout d’abord, la contrepartie pour Durant devra être très conséquente, ce qui leur donnerait les moyens d’entamer rapidement la reconstruction. Étant donné que Marks et le proprio Joe Tsai sont en phase, j’ai du mal à croire que le poste de Marks est en jeu s’il est sur la même longueur d’onde que les propriétaires. Marks a déjà dit qu’il consultait Irving et Durant sur certaines des grandes décisions de l’organisation et a déclaré, pas plus tard qu’en mai, que Durant ne serait pas surpris par ce qui se passe.



Je pense donc qu’il a été mis au courant de tout cela, même si cela ne lui plaît pas. En ce qui concerne une éventuelle contrepartie dans un trade pour Durant, j’ai demandé à une source de la ligue il y a quelques jours au sujet d’un tel accord et la réponse a été : « Regardez en quoi consistait l’échange autour d’Anthony Davis avec les Lakers et commencez par là ».

Publicité

Petit rappel des faits : à l’été 2019, les Pourpres et Ors avaient frappé un grand coup un faisant venir The Brow dans la Cité des Anges, un move gagnant sur le court terme puisqu’ils ont remporté le titre quelques mois plus tard. Afin de convaincre les Pelicans de lâcher l’intérieur, ils avaient cependant payé le prix fort : Lonzo Ball, Brandon Ingram, Josh Hart ainsi que plusieurs choix du premier tour avaient quant à eux pris la direction du Bayou, en guise de compensation.

Si la concurrence veut arracher Durantula aux griffes de Brooklyn, il va donc falloir être en mesure de proposer une contrepartie très similaire, ce qui n’est pas chose aisée. D’autant que dans la mesure où une franchise en serait capable, il faudra qu’elle dispose quand même d’un roster suffisamment bon suite au move pour séduire l’ailier. Ce dernier aura son mot à dire, et il ne souhaitera pas rejoindre un projet où il serait seul à mener la barque.

Publicité

Un trade de Kevin Durant ? Pour y parvenir, mieux vaut avoir une ribambelle d’atouts à sa disposition au moment de négocier avec les Nets. Ce ne sera pas facile, d’autant qu’on voit mal les Noirs et Blancs vouloir vraiment se séparer de leur franchise player.

Brooklyn Nets Déclarations Kevin Durant NBA 24/24 Transferts & rumeurs

En direct : toute l'actu NBA