NBA – « Il s’est sabordé auprès d’eux, les Lakers ne veulent surtout pas le recruter »

La promesse aux Lakers que LeBron James a trahie
NBA (DR)

Après une saison ratée, les Lakers sont à la recherche de bonnes affaires sur le marché, y compris d’anciens joueurs si nécessaire. Un pivot aurait justement pu faire son retour dans la Cité des Anges, sauf que son passif avec les Angelinos joue contre lui. Une venue semble impossible, au point que Rob Pelinka préfère sans doute le snober. Explications.

Publicité

Avec 5 joueurs recrutés pendant les premières semaines de la free agency, les Lakers ont affiché leur ambition. Ce roster a beaucoup de choses à se faire pardonner auprès des fans, après un exercice qui s’est terminé sans une place en playoffs. Rob Pelinka cherche toujours un moyen de recruter de bons joueurs, quitte à tenter de bonnes affaires avec les agents libres restants. Dans cette liste, on y retrouve un nom intéressant : Montrezl Harrell.

Alors qu’il vient de terminer une saison avec les Wizards, puis chez les Hornets avec 13.1 points et 6.1 rebonds, le numéro 8 est aujourd’hui sans équipe. Cela est presque surprenant, mais le marché ne pardonne pas. L’intérieur a été arrêté par la police il y a quelques mois pour des faits graves, ce qui peut expliquer son statut. On est tout de même loin du niveau de gravité de Miles Bridges, ce qui veut dire que certaines équipes pourraient lui donner une chance.

Publicité

Un ancien Laker banni à Los Angeles ?

Est-ce que les Lakers sont intéressés, eux qui voulaient des renforts dans la raquette ? La réponse est manifestement non selon un exécutif, qui s’est exprimé auprès du journaliste Sean Deveney. Ce n’est pas vraiment le niveau du joueur qui en est la cause, mais plutôt son comportement. Peu après son passage chez les Angelinos, il n’avait pas hésité à tacler son ancienne équipe.



Je dirais qu’il s’est sabordé tout seul concernant son possible retour à Los Angeles. Il était agacé, et la plupart de ses critiques étaient sans doute à destination de Frank Vogel. Mais il ne s’est pas fait que des amis dans l’organisation avec ce qu’il a dit après son départ. Même avant ça.

Harrell a-t-il ruiné ses chances de revenir un jour chez les Lakers ? Manifestement, la réponse est oui, et on peut comprendre les Pourpre et Or.

Publicité

Même une fois chez les Wizards, Harrell en avait rajouté une couche sur les Lakers. Ses critiques, sur son utilisation de jeu, étaient sans doute pour Vogel effectivement, mais son attitude est mal passée. La franchise californienne lui avait donné une chance, et on imagine que peu ont apprécié les remerciements. Aujourd’hui, un retour dans cet effectif semble peu probable.

Les franchises aiment rarement les joueurs qui peuvent créer du grabuge. Harrell a beau avoir un certain talent, son temps de jeu n’est pas garanti. On sait que les dirigeants préfèrent donc se tourner vers des joueurs plus calmes, et qui ne feront pas de vagues si le banc devient leur nouvelle maison. Montrezl s’est sabordé tout seul, que ce soit avec son comportement, ses paroles, ainsi que ses affaires extra-sportives.

Publicité

Sauf retournement de situation, Montrezl Harrell ne reviendra pas aux Lakers. Dommage, car son apport aurait pu faire du bien, mais son attitude passe mal. Les Angelinos préfèrent regarder ailleurs, tout comme les autres équipes à l’heure actuelle. Un passage très compliqué pour l’ancien membre des Clippers.

Déclarations Los Angeles Lakers Montrezl Harrell NBA 24/24 Transferts & rumeurs

En direct : toute l'actu NBA