NBA – Tony Parker à l’honneur devant Jordan, Kobe, Shaq and co !

La légende NBA française Tony Parker culmine au-dessus de Shaquille O'Neal et de Michael Jordan dans un domaine statistique ultra-prestigieux
NBA (DR) / ESPN (DR)

S’il déplore parfois un gros manque de reconnaissance outre-Atlantique, Tony Parker reste considéré comme une légende NBA dans le monde entier. La dernière statistique dans laquelle il surclasse d’autres icônes de la ligue justifie pleinement ce statut !

Publicité

Certes, ses statistiques individuelles ne lui permettent pas de se considérer parmi le gratin historique des joueurs. Néanmoins, le palmarès collectif qu’a réussi à accumuler Tony Parker au fil de sa carrière, tout comme les nombreuses distinctions individuelles qu’il a remportées, en font l’un des tous meilleurs meneurs all-time. Certains chiffres vont d’ailleurs dans ce sens.

Tony Parker et la culture de la gagne des Spurs

Snobé de la 75th Anniversary Team de la NBA il y a quelques mois, TP avait livré une réaction remplie de classe suite à cette décision. Pourtant, l’ancien capitaine des Bleus avait de quoi se sentir lésé, surtout au vu de sa réussite rencontrée avec les Spurs. Une statistique récemment rapportée par l’expert Kirk Goldsberry le voit justement inclus dans un casting à 3… où ne figurent pas de nombreuses anciennes gloires de la ligue !

Publicité



141 joueurs NBA ont disputé au minimum 1.000 matchs dans leur carrière.

Seuls 3 d’entre eux ont remporté plus de 70% de victoires : Tim Duncan, Tony Parker et Manu Ginobili.

Un joli témoin de l’hégémonie de San Antonio durant les années 2000-10, rendue en grande partie possible par cet incontournable Big Three.

Publicité

Ainsi, Duncan, Ginobili et Parker dominent largement les autres icônes que sont Michael Jordan, Shaquille O’Neal, Kobe Bryant ou encore LeBron James. Aucun de ces prestigieux noms ne dépasse en effet le seuil des 70% de victoires en carrière avec 1.000 matchs ou plus au compteur, bien qu’ils s’en approchent tous. Et ça, personne ne peut l’enlever à notre TP national.

Bien entendu, les Celtics de l’époque Bill Russell affichaient eux aussi un bilan extrêmement positif, et figureraient sans doute dans cette caste d’élite s’ils avaient fait preuve d’une plus grande longévité. Néanmoins, l’adversité se révélait à l’époque bien moins importante que celle à laquelle les Spurs ont dû faire face les Spurs. Autant d’arguments qui font du trio de choc un clan à part dans l’histoire !

Publicité

Trop souvent mise en retrait ou même oubliée, la domination des Spurs sur le reste de la ligue se veut tout simplement inégalée. Tony Parker, Tim Duncan et Manu Ginobili peuvent dès lors se sentir privilégiés par rapport aux autres légendes de la ligue !

NBA 24/24 Stats, records Tony Parker

Toute l'actu NBA