NBA – « Si KD veut se faire virer, il n’a qu’à dire ça à Joe Tsai sur la Chine »

La superstar NBA des Brooklyn Nets, Kevin Durant, a salement trollé un prestigieux spectateur de la rencontre opposant sa franchise aux Boston Celtics
NBA (DR)

Kevin Durant pourrait être dans une impasse à Brooklyn… Le propriétaire Joe Tsai a pris la défense de Steve Nash et Sean Marks après l’ultimatum posé par le joueur, et il ne compte pas l’échanger si aucun offre n’est à la hauteur de ses attentes. Un ancien des Warriors a proposé une méthode dingue à KD pour retrouver sa liberté.

Publicité

Pendant l’espace de quelques semaines, le dossier Kevin Durant semblait être réglé à Brooklyn, et de nombreux fans pensaient que sa réunion avec Joe Tsai avait été organisée dans le but de calmer les tensions une bonne fois pour toute. Il faut dire que la franchise a enregistré quelques belles recrues, comme TJ Warren ou Royce O’Neale, et surtout, Kyrie Irving faisait comprendre à tout le monde qu’il comptait rester.

Mais malgré ces bonnes nouvelles, malgré l’effectif qui pourrait permettre à Brooklyn de se hisser dans la course au titre, KD ne compte pas rester une saison de plus sous les ordres de Steve Nash, qui est particulièrement critiqué pour son manque d’inspiration sur le banc. Il n’a pas hésité à demander sa tête dans un ultimatum rare, auquel le propriétaire de la franchise a rapidement répondu.

Publicité

La solution extrême d’Andrew Bogut pour sauver Kevin Durant

Joe Tsai, le grand patron des Nets, a expliqué clairement qu’il était du côté de son entraineur, et il a aussi expliqué qu’il n’accepterait pas un échange pour le n°7, à moins d’un package XXL qui renforcerait l’équipe… Kevin Durant pourrait donc être bloqué, et plutôt que de faire l’impasse sur le training camp, comme il songe à le faire, il pourrait trouver une méthode plus rapide. Andrew Bogut en a proposé une sur Twitter.



Un moyen facile pour Kevin Durant de quitter les Nets de Joe Tsai, dont aucun spécialiste ne parle. Un simple tweet : « Libérez Hong Kong, libérez Taiwan ». Viré le lendemain…. 😎😎😎

Publicité

D’après Andrew Bogut, il suffirait à Kevin Durant de faire des remarques sur la politique chinoise pour énerver Joe Tsai et se faire virer. Un drôle de conseil sur un sujet très épineux, qui aurait des répercussions bien au-delà de Brooklyn. Il suffit de voir l’incident diplomatique créé par Daryl Morey il y a quelques années, lorsqu’il s’était exprimé en faveur de Hong Kong. Les internautes ont en tout cas bien rigolé :

Et s’il changeait son nom en « Libérez Hong Kong », que son maillot est floqué avec ce nom. Les commentateurs devraient le dire 100x par soir 😂😂😂

Publicité

Si les Nets ne veulent pas échanger Kevin Durant, ce dernier va peut-être devoir forcer la main à ses dirigeants. En faisant des commentaires épineux, ou en adoptant la méthode James Harden, qui consiste à prendre du poids ou simuler des blessures.

Brooklyn Nets Déclarations Kevin Durant NBA 24/24

Toute l'actu NBA