NBA – « Doncic, Morant, Tatum… Je m’en fous, je me les fais tous »

NBA Luka Doncic et Ja Morant choqués
NBA (DR) / Rawel Visual

Afin de faire partie des meilleurs défenseurs de la ligue, mieux vaut avoir une grosse confiance. Une star de l’Ouest l’a d’ailleurs démontré récemment, affirmant qu’il n’avait peur de rien ni personne. Il faut dire que son tableau de chasse parle pour lui !

Publicité

Certes, Stephen Curry a totalement mérité d’obtenir le premier MVP des Finales de sa carrière ne juin dernier, mais l’issue de la série face aux Celtics aurait peut-être été très différente sans la présence d’Andrew Wiggins. L’ailier a été tout simplement fabuleux face aux Verts et Blancs, abattant un travail de titan sur les meilleurs attaquants adverses tels que Jayson Tatum et Jaylen Brown. Les compilations de ses séquences dans sa moitié de terrain le mettent parfaitement en lumière :

Publicité

Andrew Wiggins confiant en ses qualités défensives

On ajoutera d’ailleurs que ses prestations défensives s’étendent non seulement aux Finales mais à tous les playoffs de manière générale. Déjà très bon en saison régulière, devenant All-Star avec notamment 17 points de moyenne, l’ancien des T-Wolves a enfilé le bleu de chauffe avec succès face aux Grizzlies et Mavericks, notamment. S’il n’a pas été reconnu pour ça dans un premier temps, à son grand désarroi, il compte bien changer cela. De passage sur le podcast de Vince Carter, il a notamment fait un aveu sans appel sur sa saison 2021-22 :



Je sais jouer en défense, tu sais, donc j’ai pris ça au sérieux. Peu importe qui on me mettait dessus, que ce soit Ja Morant, Luka Doncic, Jayson Tatum… je m’en foutais, ça n’avait pas d’importance. Mon état d’esprit était le même. Notre équipe est talentueuse, tu sais. Tout le monde va beaucoup toucher la balle. Évidemment, nous avons Steph Curry. Nous avons beaucoup de choses qui se passent offensivement, mais la défense est un domaine où je pensais que je pouvais apposer mon empreinte. 

Publicité

La décla est pleine de confiance, mais on ne peut clairement pas parler d’arrogance dans le cas du Maple Jordan. Car c’est un fait, outre JT qui a vécu un cauchemar contre lui en Finales, la superstar de Memphis et El Matador ont également souffert le martyre quand il s’est personnellement occupé d’eux. En une campagne de post-season à peine, l’intéressé s’est forgé un tableau de chasse absolument dingue. Ajoutez à ça ses solides stats offensives, et son avenir n’en apparaît que plus brillant.

Reste cependant à savoir s’il celui-ci s’inscrit dans la Baie de San Francisco, ou autre part. Les Dubs manquant de flexibilité financière, ils n’auront probablement pas les moyens de le conserver sur le long terme, lui qui souhaite toucher un gros pactole. Qu’il ne s’inquiète pas cependant, avec son profil de two-way player, il devrait être courtisé par une large majorité de la concurrence et saura donc certainement trouver une nouvelle écurie.

Publicité

Quel que soit son adversaire, y compris parmi le gratin des meilleurs joueurs offensifs, Andrew Wiggins est prêt à relever le challenge. C’est d’ailleurs ce qu’il a montré pendant les playoffs, accomplissant chacune de ses missions défensives. Un travail de titan !

Déclarations Ja Morant Jayson Tatum Luka Doncic NBA 24/24

Toute l'actu NBA