NBA – À peine arrivée aux Nets, une star les fracasse !

Kevin Durant sort du silence dans le feuilleton Kyrie Irving !
NBA (DR)

Brooklyn a déçu énormément de monde la saison dernière, y compris auprès des joueurs de la grande ligue. L’une de leurs recrues a d’ailleurs mis les pieds dans le plat récemment, avec une déclaration tonitruante sur leur campagne 2021-22. Difficile de lui donner tort, cela étant dit.

Publicité

Si les Nets se sont bien renforcés pendant l’été, la pression sera plus lourde que jamais sur leurs épaules cette année. En effet, nombreux étaient ceux à voir la superteam new-yorkaise sur le toit du monde dès le mois de juin, mais c’est tout le contraire qui s’est produit puisque Kevin Durant & co. n’ont pas dépassé le stade du premier tour des playoffs. Ajoutez à cela les rumeurs de départ autour du Slim Reaper et de Kyrie Irving et ça vous donne des derniers mois très mouvementés.

À présent, il va falloir prouver que 2021-22 n’était qu’une anomalie, et que le groupe des Noirs et Blancs peut faire beaucoup mieux que ça. Au-delà du recrutement, c’est la mentalité affichée sur le terrain qui doit drastiquement changer, à en croire Markieff Morris. Signé pendant l’intersaison en provenance du Heat, le vétéran n’y est pas allé de main morte au moment de rendre son verdict sur le niveau de dureté de sa nouvelle écurie, la saison passée :

Publicité

Markieff Morris : « Les Nets étaient softs en 2021-22 »

Ils étaient softs. Tout simplement, point final. Quand nous avons joué contre eux, ils étaient softs. Il suffisait de leur rentrer dedans. Et c’est ce que nous avons fait. Miami les a battus sans ses meilleurs joueurs, il y avait un tas de gars en two-way contracts ou pour des contrats de 10 jours. Il suffisait de leur rentrer dedans. C’est difficile à avaler, mais c’est la réalité.



Voilà qui est dit et bien dit. Clairement, le champion 2020 n’a aucun problème à mettre les pieds dans le plat, quitte à en froisser certains au sein de l’effectif. Momo va même encore plus loin, expliquant qu’il savait déjà comment il allait mettre ses nouveaux coéquipiers à l’épreuve :

Tu vas sur le terrain et tu joues dur, tu balances un gars à terre. Tu les fous par terre et tu regardes s’ils se relèvent. A ce moment-là, tu sauras s’ils sont coriaces.

Publicité

Comme à son habitude, l’ailier ne fait donc pas dans la dentelle. D’un autre côté, c’est précisément pour cela que Brooklyn a tant fait le forcing pour le récupérer pendant l’intersaison, étant sur son dossier dès le début de l’été. Par ailleurs, son discours ne dérange pas du tout l’entraîneur Steve Nash, qui a au contraire loué son état d’esprit. D’après le Canadien, c’est exactement ce qu’il fallait au roster afin de passer un cap et laisser derrière lui la déception de l’an passé :

C’est formidable d’intégrer un vétéran comme lui dans notre groupe, quelqu’un qui a de l’expérience et de la dureté. Il est allé loin en playoffs et a fait beaucoup de choses qui peuvent aider notre groupe lorsque vous traversez toutes les choses d’une saison. Markieff est un profil dont nous avons besoin, avec sa présence et sa personnalité. Nous avons besoin de gars qui peuvent parler au groupe, qui comprennent le jeu, qui sont déjà passés par là. Ces atouts ne sont pas faciles à trouver.

Publicité

Markieff Morris le dit cash, les Nets ne jouaient clairement pas assez durs en 2021-22, ce qui expliquerait en partie leurs galères. Maintenant qu’il en est membre, l’ancien Laker compte bien y remédier en apportant sa mentalité de guerrier.

Brooklyn Nets NBA 24/24

Toute l'actu NBA