NBA – En furie, Devin Booker allume sèchement Patrick Beverley

Patrick Beverley a été détruit par Devin Booker
NBA (DR)

Patrick Beverley a fait du Patrick Beverley ce mardi en poussant Deandre Ayton dans le dos. Un geste qui lui a valu une expulsion, et surtout les critiques après la rencontre. Devin Booker lui a fait une demande assez simple, qui devrait piquer le meneur des Lakers.

Publicité

Toujours privés de LeBron James, les Lakers se déplaçaient ce mardi à Phoenix pour y affronter les Suns. Grâce à un grand Anthony Davis, auteur de 37 points et 21 rebonds, les hommes de Darvin Ham ont fait bonne figure malgré la défaite. Ils ne parviennent toujours pas à battre les meilleures équipes de la ligue, mais il y a clairement du progrès, au moins dans les intentions.

Publicité

Devin Booker détruit Patrick Beverley

Au-delà de cette démonstration d’AD, l’action de la nuit côté Los Angeles reste la poussette de Patrick Beverley sur Deandre Ayton, causant son expulsion et une belle embrouille sur le parquet. Interrogé quelques minutes seulement après l’incident, Devin Booker a été sans pitié avec son adversaire, en lui lâchant une phrase sèche. Il aimerait clairement voir plus de courage chez lui :



C’est allé beaucoup plus loin que nécessaire. Pat doit arrêter de pousser les gens dans le dos. Qu’il pousse les gens dans la poitrine, c’est tout ce que j’ai à dire.

Publicité

Devin Booker a déjà vu Patrick Beverley dans ses oeuvres et il commence à s’agacer de le voir agir en traitre… Pour une fois, l’arrière aurait aimé que son adversaire pousse quelqu’un en face, en le regardant dans les yeux, afin de montrer un peu de courage. Il n’aurait de toute manière pas pris énormément de risques avec Deandre Ayton, l’un des joueurs les plus gentils de NBA.

Et puis dans cette histoire, c’est le pauvre Austin Reaves qui est handicapé par cette altercation. Au sol après avoir été contré, il a failli se faire piétiner par un géant de 2m10 à cause de la bousculade, et aucun de ses coéquipiers ne s’est précipité pour l’aider à se relever. Patrick Beverley aurait pu éviter cette scène en tendant simplement la main au jeune arrière.

Publicité

Patrick Beverley aime prendre ses adversaires en traitre, ce qui commence à énerver Devin Booker… Mais qu’il pousse de dos ou de face cela ne change rien, les arbitres sont aux aguets et n’hésitent pas à l’expulser à chaque débordement.

Déclarations Devin Booker Los Angeles Lakers NBA 24/24 Patrick Beverley Phoenix Suns

Toute l'actu NBA