NBA – 10 scènes qui prouvent que LaVar Ball est complètement dingue

0

LaVar Ball. Doit-on encore présenter le phénonène ? A plus de 50 ans, le patriarche ne cesse d’éblouir la ligue par ses frasques depuis l’arrivée de Lonzo aux Lakers. Florilège de quelques-unes de ses meilleures scènes.

1. Quand il affirmait battre LeBron en duel

LeBron et moi en 1 vs 1 ? Il est bien trop soft ! À mon apogée, personne ne pouvait me retenir.

Pour revenir sur cette scène, vous pouvez cliquer ici

… ou que Lonzo rendrait le King meilleur

Lonzo rend tout le monde meilleur, LeBron inclus. Tout ce que LeBron a à faire, c’est de prendre les espaces et les passes viendront d’elles-mêmes.

Pour revenir sur cette scène, vous pouvez cliquer ici

2. Quand il affichait les Lakers comme l’équipe de Lonzo

Los Angeles n’est pas l’équipe de LeBron, c’est celle de Lonzo. Lonzo n’est pas allé à Cleveland, c’est LeBron qui est venu ici.

Publicité

3. Quand il annonçait pouvoir entrainer les Lakers

Je peux les entraîner les yeux fermés. S’ils ont besoin d’aide pour shooter, je les entraînerai. Ma prédiction cette saison ? Gagner le championnat.

Si vous avez Lonzo et le meilleur joueur du monde de votre équipe, à savoir LeBron, comment ne pas gagner le championnat ? Le staff ne comprend rien. Quand on a un 2ème choix de draft (Lonzo) et le meilleur joueur du monde, il faut les laisser sur le terrain et faire tourner trois autres gars autour d’eux.

Pour revenir sur cette scène, vous pouvez cliquer ici

4. Quand il s’en prenait à Donald Trump

Est-ce que je pense qu’il est raciste ? Oui, il l’est. Tout le monde le sait, ce n’est pas un secret. 

Si vous incommodez beaucoup de Noirs, je dirais que vous êtes raciste. Si vous incommodez beaucoup d’hispaniques, je dirais que vous êtes raciste. Si vous vous attaquez à quiconque n’est pas de votre ‘espèce’, je vous qualifierais de raciste. C’est facile à repérer.

Pour revenir sur cette scène, vous pouvez cliquer ici

5. Quand il menaçait les Lakers de signer ses trois fils, sinon..

Je veux que mes trois garçons jouent pour les Lakers. Mais si ça n’arrive pas, je vais vous dire ce qu’il va se passer. Je ferai en sorte que toute la NBA sache que Lonzo ne re-signera pas aux Lakers, mais ira dans n’importe quelle équipe qui prendra mes trois fils.

C’est ça le plan.

Pour revenir sur cette scène, vous pouvez cliquer ici

Publicité

Lire aussi | 5 joueurs anormalement grands par rapport à leurs parents

6. Quand sa marque devenait l’équipementier officiel de la ligue (le temps d’une journée)  

Le discours d’intronisation par Adam Silver était d’ailleurs des plus vibrants :

Effectivement Big Baller Brand a été désigné comme nouvel équipementier de la ligue dès la prochaine saison, le contrat avec Nike sera par conséquence rompu prématurément.

Le comité a été convaincu par plusieurs éléments, dans un premier temps la prestance de Mr LaVar Ball, un homme d’affaires discret et raffiné, qui sait se contenir et rester humble.

D’un point de vue plus marketing, Big Baller Brand connote avec « Big Balls » (ndlr : grosses boules, ou porter ses cojones en quelque sorte) ce qui aura le don de motiver les foules dans une idée de « Portez vos coui**** les gars. C’est le moment. ». C’est très inspirant. Avec Nike, on avait toujours des plaintes des porteurs de maillots, qui étaient victimes de remarques du genre « Tu niques toi ? » en référence à la proximité sémantique entre les termes « Nike » et « Nique ». D’un point de vue moral, c’était dérangeant.

Enfin, le papa nous a promis de raser les cheveux de son fils Lonzo si BBB obtenait le contrat, et comme vous pouvez le constater en me prenant pour exemple, les hommes chauves réussissent dans la vie. Je veux que Lonzo aille loin.

Les plus suspicieux le comprenaient au fil des lignes, il s’agissait de notre article du 1er avril (2018). A lire, ou relire pour le fun, en cliquant ici.

7. Quand il donnait Lonzo meilleur que Stephen Curry  

Jusqu’à ma mort, je penserai toujours que mon fils est meilleur que Steph Curry.

Il peut être 10 fois MVP, je ne penserai toujours pas qu’il est meilleur que mon fils. J’ai entrainé mon fils, je le connais. Vous, vous ne connaissez que Stephen Curry, et c’est un bon joueur. Mais je sais ce que mon fils vaut

Pour revenir sur cette scène, vous pouvez cliquer ici

… et LaMelo meilleur que LeBron

Il est meilleur que LeBron au même âge. Arrêtez vos conneries. 

Pour revenir sur cette scène, vous pouvez cliquer ici

8. Quand il passait une branlée scénarisée à LaMelo

T’es un enc*** d’égoïste. Tu t’es fait taper dans la tête ? Je t’ai dit qu’on ne PEUT PAS répondre comme ça ! Toi, parmi tout le monde… Toi, tu me trahis. Tu as n*qué ma marque, tu as n*qué mon match.

Je t’ai dit, tu commences à vraiment, vraiment me chauffer, parce que tu fais toujours les mêmes c*nneries en boucle. Je pensais que t’étais avec moi. Tu te fous de tout le monde dans cette équipe. Tu te fous de gagner. Tu ne penses qu’à toi. Et je suis supposé être calme ? 

Pour voir la vidéo, vous pouvez cliquer ici

9. Quand il justifiait pourquoi Kobe n’aime pas vraiment son fils

Lonzo a dit : « J’aime bien LeBron. »

LeBron a toujours été son joueur favori.

C’est pour ça que Kobe ne l’aime pas tant que ça. 

Pour revenir sur cette scène, vous pouvez cliquer ici

Publicité

10. Quand il vendait son fils comme meilleur que Zion Williamson

Zion n’est pas un grand joueur. Il n’arrive pas à la cheville de LiAngelo.

C’est un Williamson. Les Williamson ne sont pas plus forts que les Ball.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.