Un an et demi après la révélation de son fameux faux compte, Kevin Durant s’est expliqué sur les raisons qui l’ont poussé à agir ainsi.

Tout le monde se rappelle de l’histoire des faux comptes de Kevin Durant, révélée au grand jour en septembre 2017, quand le MVP 2014 a fait une bourde : utiliser son compte officiel au lieu du faux.

Dans un tweet devenu culte, il parlait ainsi de lui à la troisième personne pour démonter le Thunder :

« Imaginez si vous enlevez Russ de cette équipe, regardez comment ils seraient mauvais. KD ne peut pas gagner un titre avec ces gars »

A lire également : Paul George très remonté contre certains fans

Invité de l’émission « The Boardroom » sur ESPN+, Kevin Durant, sourire au coin des lèvres, s’est expliqué sur cet épisode et sur ses motivations derrière le fameux « burner account » :

« Je n’étais pas habitué à autant d’attention en jouant au basketball. Je voulais un endroit où je pouvais parler à mes amis sans que n’importe qui ne s’immisce dans mes conversations, ne mélange mes mots ou ne sorte tout de son contexte. J’ai aimé ce jardin secret.

Ce compte, c’était parfait comme ça je ne m’inquiétais pas de Bleacher Report ou de l’avis des médias. J’essayais simplement de mener une vie normale en public »

Une double-vie, même, qui a pris fin avec la révélation du fameux tweet évoqué plus haut. Si KD s’est depuis un peu calmé, cela ne l’empêche de continuer à débattre avec des fans de temps à autres, sous sa vraie identité cette fois. A l’automne, il se lançait ainsi par exemple dans un débat épique avec un détracteur sur Instagram.

L’ère des réseaux sociaux change énormément de choses dans l’approche médiatique des joueurs, jusqu’à, donc, pousser certains comme Kevin Durant à se créer de faux comptes pour être eux-mêmes. Peut-être même que les multiples facettes de KD continuent de sévir anonymement sur les réseaux. Qui sait…

Mais aussi : Le Jazz lance un second ban définitif contre un fan