Expatrié à Oklahoma depuis maintenant deux saisons, Paul George était de retour dans son ancienne franchise hier soir. Et d’après l’ailier, certains fans des Pacers ne l’ont absolument pas respecté. Explications.

Paul George vit actuellement sa deuxième saison du côté d’Oklahoma. Un départ des Pacers à l’été 2017 qui n’avait pas été très bien vécu par certains fans, à l’image de sifflements lors de son premier retour à Indiana

Le temps a passé depuis, et l’ailier espérait très certainement un meilleur accueil cette année, de la part d’une franchise où il aura tout de même joué sept ans. Mais cette nuit encore, Paul George a connu quelques invectives durant la rencontre.

« J’ai eu le sentiment d’avoir été mieux accueilli cette année et je suis reconnaissant pour les hommages. Mais il y a certains fans toujours très agressifs. Ils avaient un langage explicite, il y a eu des insultes ou des majeurs qui se levaient dans la foule. C’est la partie irrespectueuse. »

À lire également : Les Raptors sweepent une division entière

Ce que Paul George a dû mal à comprendre, c’est comment des « fans » peuvent l’insulter sans vraiment le connaitre, juste sous prétexte qu’il est joueur professionnel. De quel droit, en quelque sorte :

« Ils ne me connaissent pas en tant que personne, ils ne me connaissent pas en tant qu’ami, en tant que père, en tant qu’être humain. Vous me connaissez uniquement en tant que joueur de basket-ball, donc tout cela n’a pas raison d’être. C’est incroyable qu’ils soient « sans classe » comme cela. Au final, ils ne peuvent rien me faire et je ne peux rien leur faire. C’est comme ça. »

En plus des quelques insultes et des gestes pas très classes à son encontre, Paul George est reparti de l’Indiana avec une défaite dans sa besace (106-108). Malgré cela, PG13 a quand même sorti un match très solide (36 points à 43%, 6 rebonds et 5 passes), manquant de soutien dans les rangs du Thunder.

De retour dans son ancienne franchise, Paul George ne semble plus vraiment en odeur de sainteté dans l’Indiana. Comme beaucoup de grands joueurs après un tranfert.

Mais aussi : Le retour fracassant de Zion Williamson !