« Avec le 1er choix de la NBA Draft, les Los Angeles Lakers sélectionnent… »

Qui n’a jamais rêvé d’entendre son nom après ces quelques mots ? Pour les 900 jeunes de 30 collèges parisiens, c’est désormais chose faite dans le cadre de la 2ème NBA Jr. League FFBB UNSS…

On veut que ces enfants repartent des étoiles plein les yeux, et vivent un rêve pendant trois mois en représentant les franchises NBA qu’ils voient à la télé.

Les mots forts de Charles Kashema, directeur de la communication à l’UNSS, donnent le ton de l’événement. Pour la deuxième année consécutive, UNSS, FFBB et NBA s’associent pour la NBA Jr. League FFBB-UNSS, sponsorisée par la boisson Heroic Sport. Animée par Jamil Rouissi, speaker du All-Star Game LNB ou encore du tournoi annuel du Quai 54, la Draft NBA Jr. attribue à chacun des 30 collèges une équipe NBA à défendre.

Cette année, l’UNSS innove avec deux ligues : une pour les 11-12 ans et une pour les 13-14 ans. Ce sont donc deux fois plus d’équipes, de matches et surtout de jeunes susceptibles d’attraper la “fièvre basket-ball”. Représentée par la Com’Over Agency en France, la NBA peut ainsi rassembler davantage de fans potentiels, car le choix du sport de cœur se fait généralement vers 12-13 ans chez les jeunes.

Agnès Fauchard (FFBB) et Marion Trouillet (UNSS) entourent les vainqueurs du skill challenge chez les Minimes.- Timothée Nonorgue

En plus des sélections, les jeunes se sont affrontés au travers d’un Skill Challenge remanié, avec concours de lay-up puis concours de lancers francs. Les gagnants ont reçu des maillots officiels de l’Équipe de France, décernés par la Présidente FFBB de la Commission des Mini & Jeunes Agnès Fauchard, et par le directeur des relations institutionnelles de l’UNSS Eric Frécon. Organisatrice de l’événement et directrice nationale adjointe UNSS, Marion Trouillet a pointé du doigt “une excellente collaboration avec la FFBB, qui est toujours présente pour les événements basket de l’UNSS, même quand ils se distinguent de la pratique fédérale.”

A lire également : Le classement (surprenant) des stars NBA à leur sortie du lycée…

Personnellement, le parrain de la ligue Eric Micoud est très motivé car “très attaché à l’UNSS, ayant participé aux championnats de basket avec l’AS pendant toute ma jeunesse.” Passé par la fac de Georgetown en NCAA, puis par Cholet, le Paris Racing ou Strasbourg, l’homme aux 20 sélections en Bleu est donc lié à l’UNSS, mais aussi à la NBA qu’il commente au quotidien avec l’équipe de NBA Extra sur BeIn Sports. Il a remis le maillot des équipes NBA à un garçon et une fille de chaque collège, reçus avec plus ou moins d’enthousiasme…

Le parrain de l’événement Eric Micoud avec Madoussou et Cheikh du collège Georges Rouault (Paris XIe) – Timothée Nonorgue

Ça fait vraiment plaisir de participer, en plus les maillots sont super jolis.” souligne Madoussou, du collège Georges Rouault (Paris XIe), avant d’être reprise par son camarade Cheikh : “Enfin, on aurait préféré jouer pour les Lakers plutôt que pour New York, même si on a envie de se donner à fond pour le collège.” Pour leur part, les benjamins et benjamines de l’établissement Jeannine Manuel (Paris XVe) affichent une joie pleinement exposée après l’annonce de leur Draft aux Lakers : “En venant, on voulait vraiment être les Lakers (…) en plus, le fait de jouer en mixte me permettra de montrer aux garçons ce dont on est capable” nous confie Lisa, 12 ans. “On est hyper contents, car on représente une équipe super forte. Quand je vais jouer, je me sentirais clairement comme LeBron James.” se met à rêver Edouard, tout sourire. Qui succédera aux Golden State Warriors du collège Evariste Galois (Paris XIIIe)?

Rendez-vous le 12 juin au gymnase Pierre de Coubertin pour les Finales du tournoi, avec en invité un actuel ou ancien joueur de NBA, ainsi qu’une internationale française. Entre temps, les 30 équipes s’affrontent (poules et phases finales) pour représenter leur collège – et leur franchise – à Paris.

Mais aussi : Donovan Mitchell élogieux à propos de la défense de Frank Ntilikina