Actuellement joueur du Spire Institute au niveau high school, LaMelo Ball, qui arrive sur ses 18 ans cette année, n’a pas encore annoncé quelle sera sa prochaine équipe. Mais c’était sans compter sur son père LaVar, qui a déjà une idée des destinations potentielles pour son fils.


LaMelo Ball en NCAA ? Vous pouvez de suite écarter cette hypothèse. Son éligibilité dans le championnat universitaire a été très vite remise en question, de par son passage dans une équipe professionnelle en Lituanie (BC Vytautas) et par son implication avec la marque Big Baller Brand. De plus, la plupart des équipes de NCAA ne se sont pas intéressées à son dossier. LaMelo avait affirmé récemment qu’il avait été approché par USC et Kansas, avant que ces déclarations ne soient démenties.

A lire également : Un lycéen claque un 540 dunk en high school !

Le cadet de la famille Ball n’effectuera donc pas de saison outre-Atlantique, et il se pourrait que sa future destination soit bien plus « exotique ». A la mi-temps du Big Baller Brand All-American Game, sorte de All-Star Game à la sauce LaVar, celui-ci s’est empressé d’annoncer l’avenir de son fils, toujours à sa manière.

Je vais vous parler de son avenir maintenant, comme ça tout le monde arrêtera de spéculer là-dessus. Au niveau universitaire, je sais déjà ce qu’ils comptaient faire : « Nous allons enquêter, nous ne le laisserons pas jouer. Vous ne pourrez pas l’ouvrir LaVar, et la saison se déroulera de cette manière.  » Je ne l’enverrai pas non plus en G-League, car je n’ai pas envie que des gars de 28-29 ans se chargent de lui. Il faut qu’il essaye de se faire un nom, donc il va aller à l’étranger. En Australie ou en Chine, c’est certain.

Il faut ainsi croire que LaMelo Ball compte faire le tour de la planète avant d’arriver en NBA. S’il débarque en Chine, il ne devrait pas avoir trop de soucis pour faire des statistiques, dans une ligue qui accueille souvent des anciens joueurs en NBA en quête de temps de jeu. Dans le championnat australien (NBL), l’histoire pourrait être différente, puisqu’il est bien plus réputé. D’ailleurs, un programme a été récemment lancé pour les joueurs qui sortent du niveau high school : 100 000 dollars offerts, ainsi qu’un appartement et une voiture pour jouer en NBL et ainsi éviter la NCAA. Quoi qu’il en soit, LaMelo Ball a encore du chemin à parcourir avant d’arriver en NBA.

L’avenir de LaMelo Ball est désormais fixé, mais reste à connaître l’équipe qui acceptera de le signer pour à priori une saison. Avant éventuellement de tenter sa chance dans la grande ligue.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : Zion Williamson avec la Team USA cet été ?