Boston peut avoir des regrets. Les Celtics sont passés à deux doigts du casse du siècle cette nuit, en chipant la 4ème place finalement obtenue par les Lakers. Explications.


Ils y auront cru l’espace de 20 secondes. Pendant ce court moment de rêve, les Celtics ont cru pouvoir prétendre au 4ème choix, qui aurait été inespéré pour la franchise de Danny Ainge. En effet, les C’s, évidemment qualifiés pour les playoffs il y a quelques semaines, n’étaient présents dans la lottery que via le pick de Sacramento, qui leur appartenait.

Les probabilités pour ce pick ? 95.2% de chance d’être 14ème, et environ 1% de chance de faire respectivement 1, 2, 3 ou 4. C’est pourtant bien ce 4ème pick et ses maigres 1.4% de probabilité que Boston a failli récupérer.

Le fonctionnement de la draft est complexe, et ce n’est pas une seule boule qui est tirée par franchise pour déterminer les picks, mais bien 4. En effet, les 14 boules de ping pong dans la machine, numérotées de 1 à 14, sont associées à 1001 combinaisons de 4 chiffres (par exemple : 1-2-3-4, 2-4-12-13, etc).

Plus les franchises ont une probabilité élevée, plus un nombre de combinaisons important leur est attribué. Autant dire que les Celtics n’avaient que peu de combinaisons qui les menaient aux 1.4% du 4ème spot. Et pourtant.

A lire également : Zion Williamson déçu par la lottery

Selon un assistant-GM de la franchise, les C’s sont passés à une petite balle de ping pong d’obtenir le 4ème pick. Les 2 premières balles ainsi que la 4ème étaient parfaites, mais c’est la 3ème qui a tout fait rater. Résultat pour Boston ? Une 14ème place bien plus conforme aux probabilités, mais forcément rageante dans ce contexte. On imagine en effet que Danny Ainge aurait bien aimé lorgner sur Jarrett Culver, R.J. Barrett et compagnie en vue du mois de juin.

Une véritable désillusion pour Boston, qui a vécu une saison compliquée et qui semble ne pas avoir le destin de son côté non plus. Un gros été attend désormais la franchise du Massachusetts.

Mais aussi : L’hystérie chez le staff des Pelicans