La Roca Team s’assure la présence de l’athlétique intérieur américain et renforce sa base arrière avec un joueur en provenance du Kazakhstan.

L’effectif de l’AS Monaco prend de plus en plus forme. L’équipe vice-championne de France repart de zéro. Sasa Obradovic, arrivé pendant la saison prend définitivement les commandes de l’équipe et la forge à son image. Dee Bost a été prolongé et c’est maintenant au tour d’Eric Buckner d’en faire de même.

L’intérieur américain est arrivé en principauté au mois de décembre en provenance de l’Asvel. Très vite, ses qualités athlétiques ainsi que sa défense ont fait de lui un élément important du collectif monégasque.

En championnat, il apportait 9 points, 4.5 rebonds et 11.1 d’évaluation de moyenne tandis qu’il affichait 8.2 points, 4.7 rebonds, 1.8 contre et 14.7 d’évaluation en six rencontres d’Eurocup.

Buckner formera une raquette solide et complémentaire avec Will Yeguete et Kim Tillie à ses côtés. Il est satisfait de cette prolongation avec la Roca Team.

« Je suis heureux de rester à Monaco… On s’est arrêté tout proche du but la saison passée. Je ressens le fait que nous avons un gros travail à finir. Je pense aussi à notre parcours en EuroCup, on a réalisé une bonne série la saison passée mais je pense que que l’on aurait pu aller beaucoup plus loin. Je respecte vraiment le coach et je pense qu’il est en train de former une grande équipe qui aura les moyens d’être compétitive à haut niveau aussi bien en championnat de France qu’en EuroCup.
Je suis impatient de vivre cette nouvelle saison avec nos fans qui nous soutiennent de la meilleure des façons »

Lire aussi | Boris Dallo remplace Jérémy Nzeulie à Strasbourg !

Monaco a aussi officialisé la signature du poste 1-2 , Anthony Clemmons (1m86, 25 ans). L’américain possède un passeport kazakh, pays dans lequel il évoluait jusqu’à maintenant. Sous les couleurs d’Astana, il a disputé le championnat local (36 victoires pour 0 défaite) sans grande importance mais a aussi évolué en VTB League, compétition plus relevée.

En 28 matchs, il tournait à 13.4 points, 3.4 rebonds, 5.5 passes, 1.5 interception et 13.2 d’évaluation. Il a déjà croisé la route de Sasa Obradovic alors coach de Kuban club contre qui Clemmons a brillé avec une performance à 30 points, 10 rebonds en décembre dernier (le coach n’étant plus en fonction à ce moment là).

Découvrez les premiers mots de la recrue monégasque :

« Je suis vraiment très heureux de signer à Monaco… Il y a cinq ans, avec mon Université d’Iowa, nous avions effectué un trip en Europe. Après un match à Londres, nous avions pris un vol pour aller visiter Monaco. J’avais 19 ans à peine, je fus ébloui par l’endroit et je n’aurais jamais osé penser revenir des années plus tard en tant que joueur de l’AS Monaco Basket ! Je vais découvrir la Ligue française, je pense que la VTB a été le bon endroit pour s’acclimater et évoluer dans le contexte du jeu européen. Je connais bien Dee Bost, que j’ai affronté avec Astana lorsqu’il était à Khimki. C’est un joueur de haut niveau, on va tout faire pour former une paire efficace. Monaco a de fortes ambitions, le challenge est passionnant. En Russie, coach Obradovic a réussi de grandes choses avec Kuban, finaliste de l’EuroCup, ce sera un honneur de travailler sous ses ordres »

Une raquette renforcée et une base arrière Clemmons-Ennis qui s’annonce haute en couleurs. Monaco complète son effectif petit à petit.

Encore 2 minutes ? | Dragan Bender va rejoindre le CSKA Moscou !