NBA – Kevin Love raconte comment LeBron a inspiré les Cavs à 1-3 lors des Finales 2016

0

Tout le monde se rappelle de l’exploit monumental qu’ont créé les Cavaliers en 2016. Il n’aurait jamais été possible sans LeBron James, et Kevin Love raconte comment il a mené leur « remontada ».

C’est le genre d’événement qui avait une chance sur un million de se produire. Personne n’est prêt d’oublier ce qu’il s’est passé en juin 2016 lorsque les Cavaliers, désemparés, étaient menés 3-1 en Finales face à la meilleure équipe de l’histoire, qui venaient d’établir un nouveau record de 73-9 en saison régulière.

Beaucoup ont retenu que l’élément déclencheur de ce qui allait suivre était la suspension de Draymond Green pour le Game 5, et le rôle qu’a eu LeBron James dans cette suspension. Mais ce n’est pas la seule chose dans laquelle il a eu un impact. Kevin Love a raconté comment il avait relancé la machine.

Lire aussi | Quand LeBron James était suspendu au lycée… et se vengeait royalement

Je me souviens, nous étions à Oakland, nous sommes allés à l’entraînement voir les Golden State Warriors. Vous avez Klay Thompson qui commence à raconter à quel point ils étaient meilleurs que le Showtime des Lakers.

On va sur le pont de la Baie et le commentaire est repris sur Twitter, sur Instagram, sur tous les réseaux sociaux, toutes les vidéos sportives, tout. Et c’est là que LeBron dit : « Vous savez quoi les gars ? C’est écrit. On va gagner demain soir, on va faire un grand match, ça va être dur. Ils vont redescendre dans les dernières minutes. Ensuite, on ne perd pas à la maison. Et Game 7, tout peut arriver. »

Voilà comment ça s’est joué. Ça me donne toujours des frissons quand j’y repense.

Et il n’est pas le seul, tout ceux qui ont vécu de près ou de loin ces Finales ont des frissons. Le Game 7 qui s’en est suivi est rentré dans les annales, avec une fin de match serrée comme on en a rarement eu dans un match décisif des Finales, « The Block » de LeBron sur Andre Iguodala puis le 3-point dévastateur de Kyrie Irving sur Stephen Curry.

C’est ainsi que l’ego de Klay Thompson, le leadership de LeBron et la détermination des Cavaliers a lancé la plus grosse « remontada » de l’histoire des Finales. C’était écrit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.