Faisant partie des rares All-Star à avoir accepté l’appel de Team USA cet été, Kemba Walker compte bien faire bonne figure pour sa première fois en sélection. Et notamment auprès d’une personne en particulier…

Nouveau joueur des Celtics, Kemba Walker fait partie des joueurs qui ont agité la free agency. Très courtisé, le natif de New York a d’abord connu une première déception cet été en apprenant que Charlotte n’était pas disposé à lui offrir un contrat supermax.

C’est donc vers Boston que le choix de Kemba s’est tourné, une équipe en quête de résultats immédiats après une saison plus que mitigée et qui vient de perdre Kyrie Irving et Al Horford. Il sera sans aucun doute le franchise player et sera accompagné notamment de Marcus Smart, Jayson Tatum ou encore Jaylen Brown.

Ces trois-là, le meneur les a retrouvés dans la Team USA cet été. Les quatre joueurs ont décidé de venir s’essayer en sélection pour la première fois de leur carrière après avoir été appelé dans la liste de 15 joueurs choisis pour le training camp à Las Vegas (sans oublier la Select Team qui comporte aussi 15 joueurs, ils étaient donc 30 au total).

Après les premières sessions d’entraînement, Gregg Popovich a fait une deuxième sélection de 17 joueurs parmi lesquelles figurent toujours les quatre Celtics. La sélection finale arrivera dans quelques jours dans laquelle il n’y aura plus que 12 d’entre eux qui auront une place dans le roster de Team USA. Sauf énorme surprise, Kemba Walker y sera.

Lire aussi | Gregg Popovich explique pourquoi il entraîne Team USA

Alors que de nombreuses superstars ont décliné Team USA, Kemba n’a pas hésité une seconde à accepter l’appel de la sélection. Le meneur a d’ailleurs confié à John Karalis, journaliste pour le site MassLive, les raisons de sa venue et ses premières sensations avec ses nouveaux partenaires.

« Je serais venu de toute façon, sans aucun doute. Mais bien sûr, je voulais jouer pour Pop. C’est un entraîneur légendaire. Mon ex-entraîneur Borrego, il a travaillé avec Popovich et j’ai entendu tellement de bonnes choses à son sujet. Alors, ouais. C’est un honneur.

Tu dois juste être toi-même et jouer au basket. Je pense que c’est ce que font les gars. Ces gars font du bon boulot. Nous faisons de notre mieux pour comprendre nos rôles dans l’équipe. Pop fait aussi un excellent travail en nous faisant connaître nos rôles. »

Kemba aura forcément à coeur de rendre sur le terrain toute la confiance que Pop lui accorde. D’autant qu’il est une des têtes d’affiche d’un groupe un peu décimé et aura donc certainement des responsabilités élevées au sein de ce roster.

Largement favoris, les Etats-Unis devront tout de même se méfier d’autres nations qui sont évidemment au courant que Team USA est loin d’être au complet. L’équipe de Pop jouera ses premiers matchs face à la Turquie, à la République Tchèque et au Japon.

Evidemment, la présence de Pop influence les décisions de nombreux joueurs dont Kemba Walker. L’opportunité de jouer également avec ses nouveaux potes des Celtics ne l’a pas laissé insensible.

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs