NBA – La drôle d’explication de David Fizdale aux piètres performances des Knicks

David Fizdale réagit à une action
SNY

Les Knicks connaissent un début de saison ô combien difficile. Vainqueurs de seulement 2 de leurs 11 matchs joués, les hommes de David Fizdale n’y arrivent pas. Le coach pense connaitre une des raisons de ce début de saison raté, et ça peut surprendre.

Publicité

Derniers de la conférence Est et avant-derniers de la ligue, les Knicks ne brillent pas en ce début de saison. Avec un bilan de 2 victoires et 9 défaites, la franchise semble déjà se diriger vers une nouvelle saison sans playoffs, la 7ème consécutive. Une déception pour les fans, même si les attentes n’étaient pas forcément très élevées autour de cette équipe.

Après avoir été battus par leurs voisins, les Nets, dans le recrutement de Kevin Durant et Kyrie Irving, les Knicks avaient enclenché un plan B. La stratégie était alors simple : signer des contrats courts pour conserver une flexibilité financière conséquente dans l’optique d’aborder la free agency 2020, mais surtout 2021, année durant laquelle Giannis Antetokounmpo sera agent-libre, avec de l’argent en banque. Seul Julius Randle a été signé sur un contrat long terme, 3 années pour 62 millions de dollars.

Publicité

Nous étions donc en droit d’attendre une équipe qui au moins allait se battre, montrer une mentalité défensive, comme certains joueurs l’annonçaient durant l’intersaison. Il n’en fut rien. Onze matchs plus tard, le constat est sec mais lucide : les Knicks n’avancent pas. Pour le moment en tout cas. David Fizdale a livré une explication à ce début de saison laborieux : pour lui, ses joueurs se laissent parfois submerger par la pression liée au fait de jouer sous tous les projecteurs à New York.

Publicité

Lire aussi | Le sort de David Fizdale déjà scellé ?

Ils veulent tellement bien faire pour les fans, je pense qu’ils deviennent tendus. Je regarde tout ce qu’il s’est passé et j’ai le sentiment qu’ils veulent vraiment faire bien. Avec tout ce qu’il s’est passé ici depuis plusieurs mois, ils veulent jouer dur et gagner pour la ville.

Et parfois, quand les choses ne vont pas dans notre sens, ils jouent pour ne pas perdre plutôt que jouer pour gagner.

Pour Fiz, la pression permanente qui entoure les Knicks et la ville de New York de manière générale est un des facteurs qui peut expliquer les difficultés rencontrées par son équipe en ce début de saison. On voit où il veut en venir, mais difficile d’être totalement convaincus. Jouer à New York n’est jamais simple, ce ne sera jamais le cas. La couverture médiatique (et la pression inhérente à celle-ci) est plus élevée que n’importe où ailleurs dans le pays, à part peut-être à Los Angeles. C’est un fait.

Publicité

Mais la réponse aux maux des Knicks est avant tout sportive. Les joueurs n’y arrivent pas sur le parquet, tout simplement. Pourtant, on a pu voir de bonnes choses ici et là. On pense au match face aux Celtics, durant lequel les Knicks se sont battus comme des beaux diables, ne s’inclinant qu’à la dernière seconde sur un tir incroyable de Jayson Tatum. On pense aussi bien sur à la victoire étriquée face aux Bulls, après un comeback de folie mené par Bobby Portis. C’est pour cela qu’un sentiment de frustration règne en réalité autour de cette équipe.

Certes, KD et Kyrie ne sont pas là. Mais la franchise a tout de même recruté des bons joueurs. Julius Randle est un joueur très solide. Marcus Morris aussi. RJ Barrett est très fort depuis le début de la saison. Frank Ntilikina se révèle enfin. Mais cette équipe manque de mordant pour être régulière et enchainer les victoires.

Pour finir, David Fizdale n’est pas exempt de tous reproches. Il a beau nous parler de la pression de la ville de New York, cela ne le dédouane pas pour autant. À l’heure actuelle, il n’a pas encore prouvé une vraie capacité à organiser le jeu de son équipe. Il doit certes faire avec un effectif assez déséquilibré, trop axé sur le secteur intérieur, mais il ne fait pas un travail suffisamment efficace pour construire un fond de jeu. Tout simplement.

Publicité

Les Knicks ont bien mal débuté leur saison. Il reste encore plus de 70 matchs à jouer, mais l’urgence de commencer à gagner des matchs toque déjà à la porte de David Fizdale. Son avenir à la tête des Knicks pourrait rapidement en dépendre.

David Fizdale Déclarations NBA 24/24 New York Knicks

Feed NBA 24/24