NBA – Doc Rivers réfute une comparaison pour Kawhi Leonard

0

La comparaison entre les joueurs est probablement l’activité favorite des observateurs de la sphère NBA. Récemment, c’est le rookie Rui Hachimura qui a été comparé à Kawhi Leonard. Un parallèle réfuté par Doc Rivers.

La nuit dernière, les Clippers recevaient les Wizards au Staples Center. Dans un match où les défenses étaient laissées aux vestiaires, locaux ont atomisé les hommes de la capitale, s’imposant 150 à 125 ! Comme toujours, Kawhi Leonard et Paul George ont mené la charge, avec 34 points, 6 rebonds et 3 passes décisives à 14/21 aux tirs pour le premier, et 31 points et 8 rebonds à 10/21 aux tirs pour le second.

Côté Wizards, Bradley Beal était solide, terminant à 23 points, 5 rebonds et 11 passes décisives à 7/19. Mais il n’était pas le meilleur joueur de l’effectif de Washington. En effet, le rookie Rui Hachimura lui a volé la vedette et livre son meilleur match en carrière : 30 points, 9 rebonds et 3 passes décisives avec un solide 13/23 aux tirs.

Cette belle performance lui a valu une comparaison osée de la part de Chauncey Billups, désormais analyste et commentateur pour ESPN, qui voit en Hachimura une ressemblance avec Kawhi Leonard. Des propos sur lesquels Doc Rivers ne s’accorde pas, préférant ne pas entourer le rookie d’une telle pression, comme le rapporte Fred Katz de The Athletic.

Je ne dirais pas ça. C’est trop tôt. Laissez-le être lui-même. Mais de tout ce que j’entends à son sujet, en dehors du basket, il a l’air d’être un bon gamin, et ça aide.

Discret, Rui Hachimura ne bénéficie d’une hype semblable à celle de Zion Williamson, RJ Barrett ou bien Ja Morant. Mais cela ne l’empêche pas de réaliser des belles performances qui ne passent pas inaperçues. Titulaire depuis le début de la saison, il tourne à 13.3 points, 5.6 rebonds et 1.6 passes décisives en moyenne par match, le tout à 53.6% de réussite aux tirs. Derrière Beal, il est certainement le joueur le plus important de cet effectif des Wizards en plein remaniement.

Lire aussi | La promesse d’Anthony Davis après la défaite contre Dallas

Justement, le rookie japonais pourrait être un membre important de la reconstruction des Wizards. Bradley Beal a prolongé pour au minimum 3 saisons, mais derrière lui, pas de joueur établi, simplement une flopée de jeunes joueurs cherchant à faire leurs preuves. On pense à Thomas Bryant, Troy Brown Jr, Moritz Wagner et donc Rui Hachimura.

John Wall étant blessé pendant de longs mois, les Wizards s’en remettent donc à leurs jeunes pouces. Chaperonnée par l’arrière des Wizards, cette jeune garde bénéficie, dans cette saison de transition du côté de D.C, d’une belle opportunité pour prouver la valeur.

Malgré la prolongation de Bradley Beal et la présence de jeunes talents, l’avenir des Wizards demeure incertain. Quelle est la vision, concrètement ? Le contrat de John Wall s’élève à 171 millions de dollars jusqu’en 2023. À 29 ans, il n’est pas là pour tanker. Idem pour Bradley Beal.

Il faut donc essayer de gagner le plus de matchs possible. Mais le plafond est bas pour cette équipe. Seront-ils capables de se qualifier en playoffs même au retour de John Wall ? Même en espérant une explosion de Rui Hachimura ? Rien n’est moins sûr. C’est donc en naviguant à vue que les Wizards avancent. Avec du talent dans leur effectif, mais sans vraie vision.

Au sein d’un effectif jeune et sans réelle ambition cette année, Rui Hachimura s’éclate. Un début de carrière solide pour un joueur dont il faudra suivre l’évolution à l’avenir. Mais pour les comparaisons, ça attendra.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.