Liga Endesa – Des bonnes nouvelles pour le Real ?

Sur une série négative depuis trois matchs, la maison blanche a besoin de se rassurer. L’infirmerie devrait d’ailleurs se vider d’ici peu et l’effectif va de nouveau être complet.

Publicité

Attention, petit rhume au Real Madrid. Après sa série de 13 victoires de suite en Euroleague, l’équipe de Pablo Laso connait un petit coup de moins bien. L’hiver russe n’a pas fait du bien aux madrilènes puisque la maison blanche s’est inclinée deux fois à Moscou respectivement face au CSKA puis le Khimki. En Liga, Madrid est premier ex-æquo avec le Barça (14 victoires, 4 défaites) mais a laissé filer le « Classico » le 29 décembre dernier et a perdu contre Vitoria hier soir (95-94).

Publicité

Depuis début 2020, le Real doit aussi faire avec les absences. Déjà, face à l’Asvel, cinq joueurs manquaient à l’appel. Si Llull, Deck, Reyes ou Carroll ont rejoué, il manque encore deux pièces importantes aux Merengues. Anthony Randolph et Rudy Fernandez sont toujours à l’infirmerie mais devraient, selon les dernières informations, retrouver le parquet d’ici vendredi pour défier l’Anadolu Efes Istanbul.

Publicité

Lire aussi | Shane Larkin marche sur l’Euroleague !

Absent depuis le round 16 de l’Euroleague contre le Panathinaïkos, Anthony Randolph soigne une blessure à la cuisse. L’américain reste une valeur sûre dans le système de Pablo Laso. Il apporte 13 points (47.1% à 2 points, 50% à 3 points), 4.3 rebonds et 14.1 d’évaluation cette saison. Titulaire indiscutable, il a débuté les seize matchs qu’il a joué cette saison pour 24 minutes de moyenne sur les parquets. L’ancien joueur des Knicks n’avait pas connu une aussi bonne saison depuis sa découverte de l’Euroleague avec le Lokomotiv Kuban (14.9 d’éval).

Publicité

Pour Rudy Fernandez, n’a pas voyagé jusqu’en Russie la semaine dernière. Toutefois, l’arrière de 34 ans – qui vient de prolonger avec le Real jusqu’en 2022 – est de retour à l’entrainement. Rassurant, alors que le meilleur ami des basketteurs français a clôturé ses deux dernières rencontres européennes sur deux belles performances (20 et 18 d’évaluation, ses meilleures de la saison). Capable de coup de chaud comme face à Villeurbanne (5/6 à 3 points), il manque à son équipe dans un rôle de sixième homme (9.8 d’évaluation, 8.3 points à 45.5% à 3 points).

Publicité

Deuxième en Coupe d’Europe, le Real Madrid s’est incliné deux fois de suite, laissant ainsi son prochain adversaire prendre ses distances au classement. Vendredi, l’affrontement entre les deux meilleures équipes européennes actuellement, s’annonce bouillant.

Les dernières actualités