NBA – 6 joueurs qui ont fait taire ceux qui doutaient d’eux cette saison

Dwight Howard enchaîne les tirs à l'entraînement
Logan Riely

Alors qu’ils suscitaient surtout le doute, certains joueurs ont fait taire leurs détracteurs avec des prestations remarquées au sein de leur nouvelle franchise cette saison. Focus sur 6 d’entre eux.

Publicité

Parfois tombés dans l’oubli, parfois critiqués, parfois donnés finis un peu tôt, certains joueurs ont signé un retour ou des débuts fracassants cette saison. Logiquement, certains noms doivent sans doute vous venir en tête, puisque les histoires de renaissance sont nombreuses au sein de la ligue cette saison.

Nous avons donc dégagé 6 noms qui, à notre humble avis, figurent parmi ceux qui ont le plus fait taire leurs critiques en cette saison 2019-2020.

Publicité

Markelle Fultz

Markelle Fultz met LeBron dans le vent et fait tomber les Lakers !
John Raoux

Moyennes cette saison : 11.7 points – 3.5 rebonds – 4.6 passes – 46% au tir – 26.3% à trois-points – 73.2% aux lancers francs (au 27 janvier 2020)

En galère pendant une saison et demie du côté de Philly suite à de multiples blessures, Markelle Fultz a été envoyé du côté d’Orlando en février 2019. Après des premiers mois passés en rééducation avec le Magic, le first pick 2017 a fait ses grands débuts et revit totalement du côté de la Floride. Propulsé titulaire assez tôt dans la saison, il participe activement à la quête de playoffs et semble de plus en plus à l’aise au sein de la ligue. Toujours un peu en délicatesse de loin, le jeune meneur, sur certains matchs, affiche tout le talent qui a fait qu’il a été drafté en première position. Dans sa 3ème saison, il a fait face aux critiques et affiche enfin son réel potentiel, même s’il reste encore une belle marge de progression.

Carmelo Anthony

le contrat de Carmelo Anthony garantit
Marcio Jose Sanchez/Associated Press

Moyennes cette saison : 16.1 points – 6.5 rebonds – 1.5 passe – 43.5% au tir – 38.2% à trois-points – 83% aux lancers francs (au 27 janvier 2020)

Après un an d’absence, ce sont les Blazers qui ont sorti Carmelo Anthony de sa traversée du désert, courant novembre. Signataire d’un contrat non-garanti pour venir soulager des ailes décimées, Melo satisfait du côté de l’Oregon. La preuve ? Son contrat est devenu garanti après de jolies performances qui ont notamment conduit à un trophée de joueur de la semaine à l’Ouest. Dans la saison difficile de Portland, l’ailier rappelle qu’il est tout sauf fini. Autre point positif : un changement de mentalité qui porte ses fruits.

Publicité

Lire aussi | Carmelo Anthony secoué après le match

Dwight Howard

le chouchou de dwight howard
Yahoo! Sports (DR)

Moyennes cette saison : 7.6 points – 7.7 rebonds – 0.7 passe – 72.4% au tir – 60% à trois-points – 46.9% aux lancers francs (au 27 janvier 2020)

Fortement critiqué pour son comportement toxique dans les derniers vestiaires qu’il a fréquentés, Dwight Howard a parfaitement saisi la chance offerte par les Lakers. Précieux en sortie de banc avec une belle présence physique et défensive, le pivot renaît de ses cendres aux côtés de LeBron James. Autre point positif ? Comme Melo, son changement de mentalité. Il a ainsi parfaitement accepté son nouveau rôle et se comporte en leader dans une équipe qui vise le titre en fin de saison. Invité pour le prochain Slam Dunk Contest, Superman marque un des plus beaux retours au premier plan de cette saison.

Chris Paul

Chris Paul trolle les Wolves avec son maillot
Lachlan Cunningham

Moyennes cette saison : 17.2 points – 5 rebonds – 6.4 passes – 48.3% au tir – 36.4% à trois-points – 89.8% aux lancers francs (au 27 janvier 2020)

Comment ne pas aborder le cas de Chris Paul lorsque l’on parle de joueurs qui surprennent et font taire les mauvaises langues ? Tradé cet été des Rockets à OKC et fortement critiqué à cause de son énorme contrat, CP3 régale du côté d’Oklahoma City. Dans un rôle de mentor, il participe grandement à l’excellente saison inattendue de la franchise, qui casse toutes les prévisions en se classant à la 7ème place de l’Ouest. En feu ces derniers temps, Paul, ultra-clutch cette saison, candidate même à une place pour le ASG.

Publicité

Brandon Ingram

Quel futur pour Brandon Ingram ?
Layne Murdoch Jr./Getty Images

Moyennes cette saison : 25 points – 6.4 rebonds – 4.3 passes – 46.7% au tir – 39.5% à trois-points – 85.4% aux lancers francs (au 27 janvier 2020)

Place à la jeunesse avec une des plus belles surprises de cette saison. Tradé cet été des Lakers aux Pels, Brandon Ingram s’éclate dans un cadre beaucoup plus propice à son développement. Confirmant toutes les promesses entrevues du côté de L.A, l’ailier candidate à une place pour le ASG avec des lignes de stats qui ont fait un bon monumental. Il a ainsi pris une autre dimension et son association avec Zion Williamson pourrait vite devenir destructrice.

Derrick Rose

record de derrick rose
Jonathan Bachman

Moyennes cette saison : 18.8 points – 2.5 rebonds – 6 passes – 49.5% au tir – 31.1% à trois-points – 86.9% aux lancers francs (au 27 janvier 2020)

Derrick Rose poursuit sa renaissance du côté des Pistons, après une belle période dans le Minnesota. Extrêmement précieux dans un rôle de 6ème homme, le meneur est progressivement rentré dans le 5 majeur à cause des blessures et de son excellent niveau. Nombreux étaient ceux qui doutaient de sa capacité à rester en bonne santé, mais Pooh enchaîne bel et bien. Très clutch, il poursuit ainsi son retour au premier plan et attire les convoitises de plusieurs franchises contenders, désireuses de se renforcer en sortie de banc. Une bague pour D-Rose ? C’est tout ce que l’on souhaite à l’un des joueurs qui en a le plus bavé sur les dernières années.

Publicité

Si d’autres noms auraient pu rentrer dans cette liste, les joueurs présents font partie des plus belles histoires de cette saison 2019-2020. Explosion, retour au premier plan, revanche, il y en a pour tous les goûts !

Les dernières actualités