NBA – Une piste écartée dans le dossier DeMarcus Cousins

demarcus cousins accusé

Alors qu’il devrait être coupé par les Lakers dans les heures qui viennent, DeMarcus Cousins devrait rester sans franchise. Certaines ont déjà comprendre qu’elles n’étaient pas du tout intéressées.

Publicité

Pendant quelques jours, les fans de DeMarcus Cousins ont eu le sourire. Le pivot, dont les blessures plombent la carrière et l’ont empêché de fouler les parquets cette saison, était annoncé potentiellement de retour pour les playoffs. Une éventualité intéressante pour lui et sa franchise des Lakers, dont la raquette se serait tout simplement révélée terrifiante.

Seulement, les rares bonnes nouvelles laissent rapidement place aux désillusions chez le joueur de 29 ans, notamment ces dernières années. Ainsi, dans la nuit de vendredi à samedi, Adrian Wojnarowski a annoncé à la surprise générale que les Angelinos avaient décidé de se séparer du contrat de DMC.

Publicité

Un revirement de situation qui peut facilement s’expliquer par l’activité des Lakers sur le marché des buy-outs. Frank Vogel devrait en effet rapidement accueillir dans son groupe Markieff Morris, qui aurait de son côté trouvé un accord avec les dirigeants des Pistons pour être libéré.

Dans ce contexte, Jeannie Buss et Rob Pelinka doivent obligatoirement rendre disponible une place dans le roster des Purple&Gold, et ne souhaitaient pas se séparer d’un joueur ayant déjà pris part à la bonne saison de la franchise. Depuis, la chasse au DeMarcus Cousins fait rage au sein de la ligue, même si ce dernier garde un plan bien précis en tête pour la fin de saison.

Publicité

Lire aussi | La réaction d’Alex Caruso au départ de DeMarcus Cousins

Un joueur des Clippers a déjà invité Boogie à rejoindre la franchise rivale, mais celle-ci ne devrait pas être la seule à apparaitre dans les rumeurs pour l’accueillir. Mark Cuban, lui, a d’ores-et-déjà annoncé que les Mavericks ne comptaient pas lui faire d’offre, pour une raison précise.

Mark Cuban au sujet de potentielles offres à des joueurs ayant négocié un buy-out ou libérés : « Nous n’avons pas de places disponibles dans l’effectif. Si l’on en avait une, on aurait probablement tenté quelque chose, mais ce n’est pas le cas. Et il n’y a pas personne que l’on veut libérer. »

Publicité

Septièmes de la conférence Ouest (34 victoires, 23 défaites) avec un matelas d’avance confortable sur leur premier poursuivant (5.5 matchs), les Mavs et Mark Cuban semblent visiblement satisfaits de la qualité de leur effectif et de sa profondeur.

Avec des joueurs comme Kristaps Porzingis, Dwight Powell, Maxi Kleber ou Boban Marjanovic capables d’occuper le poste 5, les dirigeants texans n’éprouvent pas le besoin de renforcer leur raquette. DeMarcus Cousins devra donc envisager un autre point de chute, si tel est bien son désir.

Publicité

Si les Mavericks sont sortis de leur plein gré de la course pour attirer DeMarcus Cousins, celle-ci pourrait s’annoncer malgré tout très disputée. A moins que le joueur souhaite attendre patiemment l’été.

Dallas Mavericks DeMarcus Cousins Free agents NBA 24/24

Publicité

Dernières actualités