NBA – Le meilleur 5 de chaque décennie selon Bleacher Report

Steph Curry et LeBron James
Jesse D. Garrabrant

Pour célébrer l’histoire de la ligue, 5 journalistes du site Bleacher Report ont décidé d’établir le meilleur 5 majeur possible pour chaque décennie en NBA. Vous vous en doutez, il y a du très, très lourd, des légendes dans tous les sens, mais aussi un bon lot de polémiques.

Publicité

Avant 1980

  • Meneur : Oscar Robertson
  • Arrière : Jerry West
  • Ailier : John Havlicek
  • Ailier fort : Elgin Baylor
  • Pivot : Bill Russell


La décision polémique : Difficile de remettre en question ce 5, mais l’absence de Wilt Chamberlain peut surprendre. Certes, il n’a pas les titres de Russell, mais il a les stats pour lui… Mettre 100 points en un match, c’est signe d’une domination sans précédent sur la ligue.

Publicité

Années 1980

  • Meneur : Magic Johnson
  • Arrière : Michael Jordan
  • Ailier : Larry Bird
  • Ailier fort : Charles Barkley
  • Pivot : Moses Malone


La décision polémique : Kareem Abdul-Jabbar, celui que beaucoup voient comme le meilleur pivot de tous les temps, voire même le meilleur joueur (c’est Isiah Thomas qui le dit), est donc mis de coté au profit de Moses Malone. Ces 10 sélections au All-Star Game et ses 5 titres sur la décennie 80′ n’auront visiblement pas suffit.

Publicité

Années 1990

  • Meneur : John Stockton
  • Arrière : Michael Jordan
  • Ailier : Scottie Pippen
  • Ailier fort : Charles Barkley
  • Pivot : Hakeem Olajuwon


La décision polémique : Charles Barkley était un joueur fantastique, c’est incontestable. Mais sur la décennie 90′, le meilleur ailier fort s’appelait Karl Malone, et d’assez loin. 2 titres de MVP, une décennie passée dans la première équipe All-NBA, son palmarès parle pour lui. Il ne lui manque qu’un titre.

Publicité

Années 2000

  • Meneur : Steve Nash
  • Arrière : Kobe Bryant
  • Ailier : LeBron James
  • Ailier fort : Tim Duncan
  • Pivot : Shaquille O’Neal


La décision polémique : C’est peut-être le chauvinisme français qui parle, mais l’argument pourrait être fait que Tony Parker mérite sa place dans ce 5. Steve Nash était un joueur hors-normes, au service du collectif, un double MVP… Mais dans les grands moments, il a toujours été battu. Tony Parker lui, brillait dans les moments chauds, quand les yeux étaient rivés sur lui. Et dans leurs confrontations directes, le Français à l’avantage.

Publicité

Années 2010


La décision polémique : Sur les réseaux sociaux, la présence de Draymond Green a fait bondir. Mais le fait est que personne ne se distingue réellement sur le poste. Dwight Howard a surtout fait son chantier à la fin des année 2000, et Anthony Davis a principalement évolué au poste 4. Mais attention, l’intérieur des Warriors n’est pas dans cette équipe par défaut, car qu’on le veuille ou non, il a participé activement à la révolution du très small-ball et du jeu sans position.

Lire aussi : Qui est le meilleur attaquant de chaque décennie ?

Alors d’après vous, sur une saison, lequel de ces effectifs de légende aurait le plus de chance de décrocher un titre ? Honnêtement, il semble ne pas y avoir de mauvaise réponse.

Les dernières actualités