NBA – Qui est le meilleur arrière de chaque décennie ?

0

Quel joueur a été le meilleur arrière pour chaque décennie écoulée ? On vous propose de le découvrir dans cet article, selon des mesures établies par le site américain Fadeaway World.

Publicité

Depuis la création de ce sport ou presque, l’arrière est avant tout caractérisé par une capacité hors normes au scoring. Quand on ajoute à cela un réel talent défensif, on obtient certains des meilleurs joueurs de l’histoire de la ligue.

Dans ce cadre, quel a été le meilleur arrière de chaque décennie ? On vous présente les choix du média américain Fadeaway World, qui s’est risqué à ce périlleux exercice.

1960’s : Jerry West

(crédit : DR)

Stats en carrière : 27.0 points, 5.8 rebonds, 6.7 passes

Le « Logo » était l’un des premiers vrais scoreurs dominants de la ligue, et cela se ressent dans les stats. À cela on ajoute une vraie présence défensive, illustrée par 5 sélections dans les All-Defensive Team, et voilà un arrière complet en avance sur son temps. Son plus gros défaut reste d’avoir joué en même temps que Bill Russell. C’est la raison pour laquelle il n’a qu’un titre à son palmarès.

1970’s : Pete Maravich

Pete Maravich mort décès
(crédit : DR)

Stats en carrière : 24.2 points, 4.2 rebonds, 5.4 passes, 1.4 interception

« Pistol » Pete Maravich n’a pas eu que le meilleur surnom de l’histoire, il a aussi eu l’un des jeux les plus excitants. Capable de tirer de n’importe où, il a surtout gagné en renommée grâce à ses dribbles renversants uniques pour l’époque. Malheureusement, la légende du Jazz et des Hawks n’a jamais remporté de titre, ce qui fait tache à son palmarès. Si on s’en souvient aujourd’hui, c’est surtout pour sa mort incroyablement étrange, qu’il avait prédit lui même.

1980’s et 1990’s : Michael Jordan

(crédit : DR)

Stats en carrière : 30.1 points, 6.2 rebonds, 5.3 passes, 2.3 interceptions

De son premier à son dernier pas sous le maillot des Bulls, Michael Jordan a dominé la NBA de la tête et des épaules. S’il a eu du mal a hisser son équipe au sommet, notamment à cause de Pistons tenaces et rugueux, His Airness n’est jamais redescendu de son nuage après avoir gouté à l’or. 6 titres, 6 MVP des Finales, 5 MVP de la saison régulière, défenseur de l’année… Son palmarès crie « excellent et génie ». Plus que le meilleur arrière sur les décennies 80′ et 90′, MJ est le meilleur poste 2 de l’histoire.

Publicité

2000’s : Kobe Bryant

(crédit : Andrew D. Bernstein)

Stats en carrière : 25.0 points, 5.2 rebonds, 4.7 passes, 1.4 interception

Kobe Bryant est ce qui se rapproche le plus de Michael Jordan. Pour Scottie Pippen, il était même meilleur ! Le jeu, l’attitude, le charisme éblouissant… Le Mamba était fait pour la lumière de Los Angeles. Avec les Lakers, il a décroché 5 bagues, 2 titres de MVP des Finales, et surtout, il a signé un match à 81 points, second plus haut total de l’histoire. Et tout le monde sait qu’il méritait bien plus qu’un seul titre de MVP de la saison régulière…

2010’s : James Harden

NBA - James Harden rejoint 3 légendes dans l’histoire du scoring
(crédit : slate.com)

Stats en carrière : 25.1 points, 5.3 rebonds 6.3 passes, 1.6 interception (au 4 juin 2020)

Son style de jeu agace souvent, sa capacité exceptionnelle à attirer les coups de sifflet des arbitres peut rendre dingue, mais force est de constater que James Harden est l’un des meilleurs scoreurs de l’histoire. La seule chose qui lui manque pour l’instant, c’est une présence en Finales NBA, mais il y a fort à parier que ce n’est qu’une question de temps avant que Houston ne retrouve les sommets. Un futur Hall of Famer en puissance.

Lire aussi : Qui est le meilleur meneur de chaque décennie ?

La NBA ne manque pas d’arrières de génie dans son histoire, comme cette liste le prouve. Peut-être le poste le plus talentueux dans l’histoire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.