NBA – Le rêve du Heat pour 2021

The Athletic (DR)

Parmi les outsiders de la conférence Est cette saison, le Heat entend bien changer de statut rapidement. La franchise floridienne a un plan bien précis pour revenir sur le devant de la scène en 2021.

Publicité

Après une free agency 2019 complètement folle, on peut se demander si celle de 2020 sera de la même ampleur. Malheureusement, et au risque de vous décevoir, la réponse est sans doute non. Pour expliquer tout cela, on peut trouver deux raisons : une cuvée d’agents libres peu intéressante, mais également la crise du coronavirus.

Pour beaucoup d’agents, les joueurs vont préférer utiliser leur player option plutôt que de tester le marché. Les franchises vont se montrer prudentes au moment de sortir le chéquier dans les mois à venir, ce n’est donc pas vraiment le moment de réclamer un gros salaire.

Publicité

Parmi les équipes qui vont refuser de faire de grosses dépenses, on peut caser Miami dedans. Même si Pat Riley veut gagner une nouvelle bague, tout est parfois une question de timing. Ici, cela veut dire attendre la free agency 2021. Avec potentiellement Giannis Antetokounmpo, LeBron James, Kawhi Leonard, ou Paul George pour ne citer qu’eux, la cuvée s’annonce 5 étoiles.

Lire aussi | 3 All-Stars qui permettraient au Heat de construire une superteam

C’est justement là que le Heat veut frapper selon The Athletic. Selon leurs sources, l’objectif est d’acquérir le Greek Freak et Victor Oladipo. Néanmoins, l’opération s’annonce complexe, surtout vu le contexte actuel.

Tout d’abord, le coronavirus. Même si les finances devraient repartir à la hausse, le salary cap va connaître une chute importante. Signer deux joueurs de gros calibre ? Ça s’annonce très compliqué à mettre en place, du moins sans sacrifier un, ou deux joueurs par exemple.

Publicité

Pour le Heat, c’est Bam Adebayo qui va également avoir son importance. Comme on vous l’expliquait récemment, le pivot peut signer une extension de contrat cet été, ou bien attendre l’an prochain. S’il patiente, il pourrait permettre à son équipe de signer Giannis. Mais encore une fois, avec le COVID-19, il est peu probable que le pivot All-Star attende gentiment son heure.

Publicité

Le Heat voit gros pour le futur. Si le plan de Pat Riley se déroule parfaitement, alors la franchise sera parmi les favoris à partir de 2021. Malheureusement pour eux, le coronavirus change la donne.

Les dernières actualités