NBA – Rebondissement surprise entre Andre Drummond et Cleveland ?

0

Arrivé dans l’Ohio en février dernier, Andre Drummond devrait bien activer son option pour rester un an de plus là-bas. Mais ensuite ? On se dirige vers un scénario pour le moins surprenant.

Publicité

Avant que la ligue ne rentre dans un hiatus forcé, Andre Drummond a eu le temps de disputer 8 matchs avec sa nouvelle franchise. Pas de quoi réaliser des miracles, mais suffisant pour pousser un premier coup de gueule dans l’Ohio. L’ancien All-Star veut gagner, mais disons que le roster n’est pas construit de la sorte chez les Cavs.

C’est en partie pourquoi cette association entre Drummond et Cleveland a surpris beaucoup de monde : la trajectoire si différente entre le joueur et sa nouvelle franchise. Pendant que le pivot est dans son prime, les jeunes Cavaliers sont en pleine reconstruction.

Néanmoins, le front office a tenu à faire venir l’ancien Piston en février dernier. Il faut dire que son prix était relativement bas – Brandon Knight, John Henson et un second tour de 2023. Pour un joueur qui tourne à 17.7 points et 15.2 rebonds de moyenne, on a envie de dire que c’est donné. Malheureusement pour Detroit, la valeur de Drummond était en effet en chute libre.

Lire aussi | L’option la plus « sûre » pour Anthony Davis cet été

Avec une option à 28.75 millions de dollars la saison prochaine, le nouveau membre des Cavs aura déjà une importante décision à prendre cet été. Selon les derniers échos, il devrait l’activer. Mais ensuite ? D’après Chris Fedor de Cleveland.com, l’aventure pourrait étrangement continuer :

A ce jour, les deux parties ont montré un intérêt pour continuer. Il y a toujours beaucoup de choses à faire avant octobre, là où Drummond pourra techniquement signer un nouveau deal.

Qu’est-ce qui arrivera si Cleveland drafte le jeune pivot James Wiseman ? Les Cavs doivent également savoir si un engagement envers Drummond est intéressant. Un deal sur le long terme pourrait compromettre leur flexibilité pour le futur.

Si Cleveland prolonge Drummond d’ici octobre, le front office n’a pas intérêt à se tromper. Signer le pivot pour une somme importante pourrait grandement limiter les prochaines arrivées. Pour une équipe en reconstruction, chaque décision compte.

Conscient d’être un petit marché, Cleveland n’a peut-être pas envie de laisser filer Andre Drummond. Un joli casse-tête à venir pour le front office.

Les commentaires sont fermés.