NBA – L’étonnante déclaration de Scottie Pippen sur LeBron James

LeBron James Scottie Pippen GOAT

Dans l’inconscient collectif, LeBron James est forcément le leader absolu de l’équipe dans laquelle il joue depuis plusieurs années. Scottie Pippen, pourtant, voit les choses différemment. On vous raconte.

Publicité

Si les bruits de couloirs de la ligue donnent des Clippers plus costauds, plus complets et plus prompts à sortir de l’Ouest, les Lakers font évidemment partie des grands favoris de cette fin de saison. Mais pour porter les pourpres et ors à la gloire, une question subsiste : qui sera le leader ?

A première vue, il n’y a pas photo. Anthony Davis n’a jamais passé un 2ème tour de playoffs, n’a jamais joué dans une équipe qui visait clairement le titre, et manque d’expérience en post-season. A contrario, LeBron James est évidemment un modèle de régularité sur la plus grande scène, et est doté d’une expérience hors-normes.

Publicité

Si le choix peut donc sembler évident, Scottie Pippen n’est pas d’accord. Au cours d’un débat sur ESPN qui visait à trancher qui de Davis et Giannis Antetokounmpo aurait le plus à prouver sur cette fin de campagne, l’ancien lieutenant de Michael Jordan a dévoilé son approche. Et pour lui, LeBron ne doit pas être le leader !

Lire aussi | LeBron James met à l’honneur son Big 3 ultime

On sait tous que LeBron James a joué grosso modo les 20 dernières années, et qu’il ne va pas être celui qui porte cette équipe des Lakers. Si les Lakers veulent gagner le titre cette saison, je crois qu’offensivement le poids doit être sur Anthony Davis. Et défensivement, il doit être le point d’ancrage pour eux aussi.

Pour Pippen, le vieillissant King ne doit plus être le leader de son escouade, mais plutôt donner les clés à un Davis en pleine force de l’âge. Osé, et pas franchement très facile à imaginer.

Publicité

Bien sûr, à l’automne, LeBron avait annoncé qu’il allait transmettre le flambeau à Unibrow. Mais dans les faits, le leader des Angelinos a été le King toute la saison, en dehors du terrain et sur le terrain.

Lui et Davis ont plutôt bien réussi à se « partager » le rôle de menace première en attaque, mais le basket de playoffs est très différent de celui de saison régulière, et il sera intéressant de voir quelle sera l’option privilégiée par Frank Vogel.

Publicité

Ecouter Pippen et installer Davis dans le fauteuil de leader ? Continuer sur la lancée de la saison et beaucoup miser sur LeBron ? La réussite des Lakers dépend peut-être d’un savant mélange des deux. Mais l’avis tranché de Pip a de quoi étonner.

Publicité

Les dernières actualités