NBA – Les 2 exploits majeurs réalisés par les Rockets face aux Bucks

record de franchise pour james harden et russell westbrook
Geoff Burke

Vainqueurs du choc de la nuit face aux Bucks, les Rockets en sont désormais à 2 victoires en 2 matchs dans la bulle. Le tout en ayant une nouvelle fois signé une performance rare… et une autre historique.

Publicité

Avant même l’interruption de la saison, le projet des Rockets semblait déjà risqué alors que Clint Capela faisait ses valises, et que Daryl Morey allait au bout de ses idées en constituant un effectif « micro-ball ». N’ayant pas vraiment eu le temps de tirer des enseignements sur les quelques matchs disputés dans cette configuration, les observateurs nourrissaient donc des doutes sur le niveau qu’allaient afficher les Texans dans la bulle.

Ceux-ci n’ont fait que s’accroitre alors que les deux stars de la franchise, James Harden et Russell Westbrook, rejoignaient à retardement le campus et voyaient donc leur préparation décalée par rapport à celle de leurs coéquipiers. Et malgré 2 victoires acquises lors des 3 scrimmages disputés avant la reprise, l’incertitude restait de mise.

Publicité

Finalement, après deux rencontres officielles disputées depuis, Houston se place comme l’une des équipes les plus en forme sur l’entame de cette fin de saison. Pour leur première sortie, face aux Mavericks, ils avaient ainsi rattrapé un retard a priori insurmontable, pour finalement s’imposer en prolongation grâce à un immense Harden.

Dans la nuit de dimanche à lundi, c’est un obstacle encore plus grand qu’ils sont parvenus à surmonter en venant à bout de la meilleure équipe de la ligue, les Bucks. Là encore, l’écart s’est révélé minime (120-116), mais les hommes de Mike D’Antoni, et notamment sa paire d’arrières MVP, ont montré qu’ils savaient se montrer à la hauteur dans les moments chauds.

Publicité

Car croyez-le ou non, les Rockets, comme face à Dallas, étaient encore assez largement menés au score à quelques minutes du buzzer final. Mais s’ils ont su profiter des difficultés de leurs voisins texans dans le money-time il y a deux jours, ils avaient cette fois-ci affaire à des adversaires bien plus reconnus pour leur gestion de ces instants cette saison.

Lire aussi | La réponse virale de James Harden sur le jeu de Giannis

Publicité

Avant de perdre contre les Rockets ce dimanche, les Bucks menaient la ligue avec un bilan de 50-0 lorsqu’ils menaient de 8 points ou plus avec 3 minutes ou moins à jouer dans le temps réglementaire cette saison.

Excusez du peu. Mais tenez-vous bien, puisque les Rockets ne se sont pas seulement contentés d’une première dans la saison. Ils ont en effet signé dans le même temps… une première all-time encore plus déconcertante !

Publicité

Les Bucks sont la 1ère équipe dans l’histoire de la NBA à perdre un match lors duquel :
– ils ont inscrit 110+ points (116)
– ils ont tenu leurs adversaires à moins de 40% au tir (39.6%)
– ils présentaient un différentiel au rebond d’au moins +25 (+29)

Ces équipes en sont désormais à 177-1 all-time.

Même malgré ses lacunes sur la rencontre résumées dans cette dernière stat, Houston est donc parvenu à renverser dans les derniers instants des Bucks réputés pour leur capacité à tuer ce type de matchs. Chapeau messieurs.

Houston Rockets Milwaukee Bucks NBA 24/24 Stats, records

Publicité

Dernières actualités