NBA – Le 5 majeur de la mort qu’auraient les Wolves… à un choix de Draft près

NBA Stephen Curry Minnesota Timberwolves draft
NBC Sports (DR)

Ces dernières années, les Wolves ont souvent eu l’occasion de drafter haut. Mais cela ne les a pas empêchés de commettre de sacrées bourdes lorsque l’on voit les résultats aujourd’hui. Voici le 5 majeur que la franchise du Minnesota aurait pas acquérir s’ils elle avait été plus judicieuse dans ses choix.

Publicité

La Draft est un exercice compliqué, qui peut avoir de lourdes conséquences dans le futur. On cite souvent les Clippers parmi l’une des pires franchises de l’histoire à la Draft, mais les Timberwolves ces dernières années ne sont pas en reste non plus… Car des superstars, ils en ont laissé passé un sacré parquet ! Voici un 5 majeur qui aurait pu voir le jour dans le Minnesota avec la bonne sélection à UN pick près à chaque fois, et ça fait peur.

Le pick des Wolves : O.J. Mayo (Draft 2008) – 3ème pick

O.J. Mayo avec les Bucks, avant d'être banni de la NBA
(crédit : DR)
4ème pick : Russell Westbrook

La première saison d’O.J. Mayo est loin d’être mauvaise et semble prometteuse : 18.5 points de moyenne par match et presque élu Rookie de l’année en 2009 (2ème derrière Derrick Rose). 7 ans plus tard, il est banni de la NBA pour s’être dopé… Pendant ce temps, Russell Westbrook est déjà entré dans les livres d’histoire de la Ligue.

Publicité

Le pick des Wolves : Jonny Flynn (Draft 2009) – 6ème pick

Jonny Flynn, le joueur drafté par les Timberwolves juste avant Stephen Curry
(crédit : DR)
7ème pick : Stephen Curry

Dès l’année suivante, les Wolves ont deux occasions pour le prix d’une de chopper une future superstar avec les 5ème et 6ème choix de la Draft 2009. Ils prennent Ricky Rubio et Jonny Flynn, laissant le soin aux Warriors de sélectionner Stephen Curry. Il y en a un sur les trois qui pèse 3 bagues et 2 MVP dont le premier de l’histoire à l’unanimité. Et il n’a jamais joué dans le Minnesota, sauf avec sa tunique jaune, blanche et bleue.

Publicité

Le pick des Wolves : Wesley Johnson (Draft 2010) – 4ème pick

Wesley Johnson avec les Timberwolves, défendu par Kobe Bryant
(crédit : DR)
5ème pick : DeMarcus Cousins

Jamais deux sans trois, comme on dit. Les Wolves sont donc de retour dans le top 4 de la Draft 2010. Ils ont une raquette composée d’Al Jefferson et du jeune Kevin Love, arrivé grâce au pick de Memphis en 2008, qui vont tous deux exploser dans les années à venir. Ils s’orientent donc vers un extérieur, Wesley Johnson. Problème : ils sont passés à côté d’un des meilleurs pivots des années 2010 en la personne de DeMarcus Cousins.

Publicité

Le pick des Wolves : Shabazz Muhammad (Draft 2013) – 14ème pick

Shabazz Muhammad, drafté par les Timberwolves juste avant Giannis Antetokounmpo
(crédit : DR)
15ème pick : Giannis Antetokounmpo

En 2013, Minnesota échoue à la 12ème place à l’Ouest et doit en plus se contenter du fond de la Lottery avec le 14ème pick. Ils décident alors de se rabattre sur Shabazz Muhammad… qui passera 5 saisons et 11 matchs en NBA avant de disparaître des radars. Et dire qu’ils sont passés tout près d’un des plus gros steels de l’histoire de la Draft avec Giannis Antetokounmpo. Mais non, cet honneur revient aux Bucks. Et ils en sont ravis aujourd’hui.

Publicité

Le pick des Wolves : Glenn Robinson III (Draft 2014) – 40ème pick

Glenn Robinson III drafté par les Minnesota Timberwolves
(crédit : DR)
41ème pick : Nikola Jokic

Même dans le fond de la Draft, il existe parfois des perles rares qui se cachent. Avec leur 40ème choix de Draft en 2014, les Wolves ont misé sur Glenn Robinson III, pendant que Denver misait sur un big man serbe du nom de Nikola Jokic. Résultat : l’une des deux équipes est aujourd’hui outsider en playoffs à l’Ouest. L’autre répond toujours présent les soirs de Lottery.

En 2020, les Wolves sont de retour avec le 1st pick, suivis par Golden State. Si les Warriors sont superstitieux, ils peuvent se frotter les mains d’avoir la possibilité de drafter derrière Minnesota, comme en 2009…

Les dernières actualités