NBA – Draymond Green explique pourquoi tous les intérieurs doivent supporter… les Lakers !

Réaction de Draymond Green
Warriors Wire – USA Today

La hype autour de la série Lakers – Rockets est présente sur bien des aspects, notamment l’opposition de style entre les deux équipes. Et pour cette raison, Draymond Green encourage les intérieurs de la ligue à prendre parti… pour les Lakers.

Publicité

C’était peut-être la série la plus attendue de ce deuxième tour de playoffs. Les Lakers, emmenés par LeBron James et par leur big man Anthony Davis, se retrouvent face aux Rockets de James Harden et de son acolyte Russell Westbrook.

Au-delà du duel de stars, ce sont deux styles différents qui s’opposent. Les Rockets ont tenté un pari osé en cours de saison en tradant Clint Capela, l’un des seuls grands joueurs de l’équipe. Ils sont aujourd’hui ancrés dans une optique de « tiny ball » avec un starting lineup (et même presque un roster entier) sans big men. Draymond Green y voit là un enjeu, et selon lui, les intérieurs devraient supporter les Lakers.

Publicité

Tous les grands pivots qui ne s’appellent pas Joel (Embiid), KAT (Karl-Anthony Towns) et Joker (Nikola Jokic) devraient encourager les Lakers en ce moment. Si Houston gagne cette série, cela nuira encore plus à la valeur des big men.



Draymond Green soulève un point important. Le jeu en NBA a beaucoup évolué vers les extérieurs, rendant les big men moins influents qu’auparavant sur le parquet. Une victoire de Houston et de son « tiny ball » leur porterait un nouveau coup. Cependant, Jusuf Nurkic n’a pas pu s’empêcher de faire remarquer au n°23 des Warriors que ses coéquipiers et lui ont une grande part d’influence dans cette situation.

Publicité

Tu as raison mais c’est vous les gars (les Warriors) qui avez commencé cette tendance… 🤷🏻‍♂️😂 Des jeunes gros bras arrivent. Ça ira pour nous d’une manière ou d’une autre. 💯

Le small ball mis en place par Steve Kerr a révolutionné la NBA et a permis aux Warriors de rester au sommet de longues années. Il ne faut donc pas s’étonner si les autres équipes s’inspirent de ce modèle qui a si bien fonctionné, à commencer par Houston.

Publicité

Dans l’intérêt des big men, il vaudrait tout de même mieux que les Rockets n’aillent pas trop loin dans ces playoffs. Si ce nouveau modèle s’avérait être payant, ils pourraient avoir de plus en plus de mal à se faire une place dans cette ligue.

Les dernières actualités