NBA – LeBron et les Lakers s’en prennent… à l’arbitrage

La masterclass de LeBron James pour venir à bout des Clippers
(crédit : USA Today/DR)

Les Lakers avaient toutes les cartes en main pour mettre un terme à la série, mais c’est finalement le Heat qui s’est imposé à l’arrachée dans le Game 5. Beaucoup de choses sont à dénoncer côté californien, mais ils rejettent particulièrement la faute sur l’arbitrage.

Publicité

Les hommes en gris sont de retour sur le devant de la scène. Les Lakers pouvaient avoir beaucoup de regrets après avoir été défaits in extremis par le Heat dans le Game 5 des Finales. LeBron James a pourtant sorti le grand jeu – insuffisant pour clore la série dès la fin du match.

Les Lakers peuvent trouver de nombreuses explications à cette défaite : le tir complètement manqué de Danny Green, le gâchis de Markieff Morris par la suite, ou plus globalement l’abandon de LeBron par ses coéquipiers dans le money-time. Mais finalement, c’est un autre élément que les Lakers ont pointé du doigt. Le King s’est exprimé sur la performance douteuse, selon lui, des arbitres :

Publicité

De toute évidence, c’était un vrai combat. Grosse action après grosse action. Quelques décisions discutables qui ont fait pencher la balance ont mis Jimmy [Butler] sur la ligne des lancers francs… Nous ne pouvons pas faire cela. Il a été sacrément proche de la perfection sur la ligne de lancer franc dans cette série.



La nuit dernière, Jimmy Butler n’était pas proche de la perfection aux lancers-francs. Il l’a atteinte. La superstar du Heat s’est retrouvée 12 fois sur la ligne dans le Game 5, et les 12 tentatives sont rentrées. Sur l’ensemble de la série en revanche, le King dit vrai puisque Butler est à 46/50 dans ce domaine.

Publicité

C’est d’ailleurs ce que LeBron reproche. 50 lancers-francs en 5 matchs pour Jimmy Buckets, c’est beaucoup. C’est même trop pour lui. À titre de comparaison, cela représente deux fois plus de tentatives qu’Anthony Davis (25/25), 3ème joueur à être allé le plus souvent sur la ligne de toute la série derrière Butler et LeBron (27/38). Même Frank Vogel allait dans le sens du King après la défaite, lui aussi frustré par l’arbitrage :

Frank Vogel a déclaré qu’il avait l’impression que deux «mauvaises décisions » avaient envoyé Jimmy Butler sur la ligne en fin de match.

Publicité

Que Danny Green ou les arbitres soient les principaux fautifs importe finalement peu. Le Heat est toujours vivant dans cette série, et les Lakers doivent regarder vers le Game 6 dimanche s’ils veulent en finir une bonne fois pour toutes.

Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités