NBA – « Que je joue comme de la merde ou pas, je ne vous dois rien »

Les joueurs NBA des Los Angeles Lakers Anthony Davis, Danny Green, LeBron James, Kyle Kuzma et Rajon Rondo en pleine discussion lors de la saison 2019-20
Mark J. Rebilas – USA Today Sports

La vie de star NBA s’accompagne forcément de critiques, et même de séquences très difficiles à traverser mentalement à cause de cela. Un joueur des Lakers ne compte cependant pas s’excuser publiquement auprès des fans pour son niveau de jeu lors des dernières Finales.

Publicité

En tant qu’équipe couronnée championne NBA, il est logique de retrouver plus de satisfactions que de déceptions dans l’effectif des Lakers lorsque l’on jette un coup d’œil dans le rétroviseur des Finales. Les deux superstars que sont LeBron James et Anthony Davis ont respecté leur rang, tandis que leur supporting cast a dans sa majorité également su répondre présent.

Dans sa majorité, car il est également possible de pointer du doigt certains éléments importants de la rotation angelino pour leur rendement en-deçà des attentes. Les fans des Purple & Gold et les observateurs attentifs verront tout de suite les noms de Kyle Kuzma et de Danny Green leur venir à l’esprit en lisant cette description.

Publicité

C’est cependant bien ce dernier qui essuie la plus grosse salve de critiques depuis la fin de la saison, et même depuis son potentielle title-winner manqué lors du Game 5 face au Heat. Après avoir réagi aux insultes de Snoop Dogg à son égard, le sniper de 33 ans s’est adressé avec conviction à l’ensemble de ses haters dans The Ringer NBA Show.



Vous savez comment sont les fans, ils réagissent vite. Ils prennent tout ça très au sérieux et nous voient comme des performeurs, et si on ne performe pas comme on le devrait, alors on devrait s’en excuser. Non, je ne dois aucune excuse. Que je joue comme de la merde ou pas. Vous n’êtes pas mon patron ou mon coach.

Publicité

Je ne vais pas m’excuser pour avoir raté des tirs. Je vais m’excuser auprès de mes coéquipiers si j’ai laissé passé certaines opportunités, si j’ai failli à ma tâche, si j’ai fait foirer une action en attaque, ou si je n’ai pas correctement fait une rotation défensivement. Mais non, je ne vous dois rien du tout.

Des propos qui sont sans rappeler ceux qu’il avait pu livrer durant les playoffs, alors que ses faibles pourcentages au tir faisaient déjà débat au sein de la Laker Nation. Pour rappel, l’arrière est sous contrat avec la franchise jusqu’en 2021, et devra donc sans doute cohabiter avec les fans de L.A. pendant encore une saison.

Publicité

Que ces derniers en aient bien le cœur net, ils ne recevront pas de carte d’excuse de la part de Danny Green avant l’entame du prochain exercice.

Danny Green Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités