NBA – Les 2 uniques joueurs encore chez l’équipe qui les a draftés 10 ans après

steph curry warriors
(DR)

Alors que certaines des plus grandes légendes ont écrit leur histoire dans une seule et même franchise, ce n’est plus forcément le cas aujourd’hui. La loyauté est une qualité qui s’est perdue, à tel point qu’ils ne sont que 2 à ne pas être partis, 10 ans après avoir été draftés.

Publicité

Quant on dit que la NBA d’aujourd’hui n’a presque rien à voir avec celle des années précédentes. Il n’y a pas que dans le jeu que la ligue a connu une réelle évolution, mais également dans le comportement et la mentalité des joueurs.

Fini le temps des Magic Johnson, Isiah Thomas, Larry Bird ou même Dirk Nowitzki et Kobe Bryant, qui passaient tous leur carrière à un seul et même endroit. Aujourd’hui, les joueurs se sont rapprochés et n’hésitent pas à vagabonder pour jouer ensemble.

Publicité

Cette mode n’est pas appréciée de tous. Comment oublier la déferlante qu’a pris LeBron James après The Decision en 2010, sans parler de Kevin Durant lorsqu’il a rejoint les Warriors il y a 4 ans. Pour faire simple, il n’y a que deux superstars que l’on peut considérer comme étant vraiment fidèles de nos jours.



Steph Curry et John Wall sont les seuls joueurs en activité à être restés loyaux envers l’équipe qui les a drafté après une décennie.

Publicité

Stephen Curry a démarré l’aventure avec Golden State en 2009, et c’est avec eux qu’il est allé se créer une dynastie et remporter plusieurs titres. John Wall, de son côté, peut aussi se vanter d’être resté fidèle aux Wizards même si cela a été plus compliqué pour lui. Au vu de son contrat gigantesque et de son état de santé, c’est plus par choix voire par obligation qu’il est toujours à Washington.

Les fans du Heat auront peut-être crié au scandale en ne voyant pas le nom d’Udonis Haslem, car il est vrai qu’il n’existe aucun joueur plus fidèle que lui en activité. La raison est simple : Haslem n’a pas été drafté. On peut aussi citer quelques mentions honorables, à commencer par Damian Lillard qui semble bien parti pour continuer longtemps à Portland.

Publicité

Si certaines légendes sont devenues ce qu’elles sont, c’est aussi pour avoir construit quelque chose avec une même franchise. C’est ce que souhaite Lillard, et c’est ce qui va faire réfléchir Giannis au moment de décider de sa prolongation ou non avec les Bucks.

Feed NBA 24/24