NBA – La superstar qui était prête à se trader pour faire venir Kobe !

DR

Kobe restera comme l’une des rares légendes fidèles à une seule franchise durant l’ensemble de leur carrière. Pourtant, il aurait pu filer dans un autre marché que celui des Lakers, puisqu’un gros nom était même prêt à faire le chemin inverse pour conclure le deal !

Publicité

Magic Johnson, Jerry West, Shaquille O’Neal, Kareem Abdul-Jabbar, Elgin Baylor, et bientôt… Kobe Bryant. Le Staples Center a abrité quelques une des plus grandes légendes de la NBA, notamment celles portant un maillot des Lakers. Les plus marquantes disposent donc de leur statue à l’extérieur de la salle, privilège qui devrait bientôt être octroyé au Mamba.

Sans discontinuité, ce dernier aura fait vibrer les fans de la franchise Purple & Gold durant ses 20 saisons disputées dans la ligue. Que ce soit dans ses glorieuses années, ou dans ses périodes plus sombres, il sera resté fidèle à l’équipe qui a sacrifié Vlade Divac pour le récupérer un soir de juin 1996. Des échappatoires se sont pourtant présentées à lui.

Publicité

Pour retrouver trace de l’une des plus sérieuses, il faut remonter à 2007. À l’époque, Kobe paraissait relativement accessible sur le marché, et plusieurs franchises ont tenté de rafler le gros lot. Les Mavericks et Mark Cuban ont notamment mené des discussions avec Jerry Buss autour d’un package… maigrelet. Mais celui-ci aurait pu être bien plus séduisant, puisqu’un certain Dirk Nowitzki était prêt à l’intégrer !



Dirk m’a appelé et m’a dit : « Écoute, si tu as besoin de me mettre dans la balance pour faire venir Kobe, dis-toi que moi, je le ferais sans la moindre hésitation. » Comme vous pouvez le constater, ça s’est écroulé. Jerry West a appelé Kobe et lui a dit qu’il n’avait pas le droit de faire ça, et ça a ruiné le deal.

Publicité

Une déclaration de la sorte a déjà de quoi surprendre venant d’une star installée dans son équipe comme l’était l’intérieur allemand. Elle l’est d’autant plus en sachant que celui-ci sortait d’une saison… de MVP. En toute modestie, il estimait pourtant que son sacrifice méritait d’être envisagé par ses dirigeants pour recruter une pointure comme Kobe Bryant.

Cuban restait cependant très attaché à son leader, et pensait pouvoir convaincre ses homologues angelinos sans leur offrir Nowitzki. Il y était bien parvenu, mais a finalement vu ses plans contrecarrés par Jerry West. Aujourd’hui, il parait presque impossible ne serait-ce que d’imaginer Kobe sous les couleurs des Mavs, et Dirk joueur de L.A.

Publicité

Prêt à se sacrifier pour le bien des Mavericks, Dirk Nowitzki a tout compte fait poursuivi sa route dans le Texas, à l’image de Kobe dans la Cité des Anges. Le scénario n’en a été que plus beau pour les deux légendes.

Les dernières actualités