NBA – Twitter se déchaîne après l’imbroglio Dwight Howard

Dwight Howard, incrédule, sous le maillot des Los Angeles Lakers
Yahoo! Sports (DR)

C’est un scénario que seule la NBA peut offrir à ses fans : ce vendredi, Dwight Howard annonce lui-même son intention de rester à Los Angeles pour encore plusieurs saisons, et quelques minutes plus tard… il signe avec les Sixers ! Forcément, les réseaux sociaux se sont déchainés, avec énormément d’humour, comme souvent.

Publicité

C’est un retournement de situation comme il n’en arrive que trop peu en NBA… Ce vendredi, Dwight Howard a annoncé sur son compte Twitter son intention de parapher un nouveau contrat avec les Lakers, pour partir à la défense du titre remporté dans la bulle… Pourtant, quelques minutes après, c’est bien sur la proposition des Sixers qu’il a apposé sa signature.

Une décision avantageuse pour lui sur le plan financier, puisqu’il passe d’un contrat non garanti à un contrat d’une saison et 2.6 millions de dollars. Mais ce n’est évidemment pas le seul facteur derrière ce revirement de situation, car l’aspect sportif aurait apparemment joué un grand rôle.

Publicité

En revanche, quelque soit la raison derrière ce « faux plan » de Superman, les internautes n’en ont pas perdu une seule miette. Sur les réseaux sociaux, les réactions ont été nombreuses, et souvent hilarantes. Les fans des Lakers sont en rogne, les autres jubilent… Bienvenue dans le doux monde de « NBA Twitter ».

Le gars a sorti une DeAndre Jordan avec les Mavericks.

Publicité

Dwight Howard revient chez les Lakers. Aussi Dwight Howard : « C’est faux. Pas moyen. Pas ce coup ci. Etc… »



Dwight Howard qui tweet qu’il revient à Los Angeles, et qui signe chez les Sixers une heure plus tard.

Publicité

Kuz, tu sais qu’on va avoir besoin d’un nouvel intérieur hein ?

Les Lakers tombent en ruine MDRRRRR

Publicité

Comme le montre ce dernier tweet, l’heure est souvent à la démesure sur les réseaux sociaux. Le départ de Dwight aurait pu être un coup dur pour les Lakers, mais quelques heures plus tard, ils ont signé Montrezl Harrell, le 6ème homme de l’année. Rob Pelinka a vite remonté le moral des troupes.

La free agency est l’une des périodes les plus fastes sur les réseaux sociaux, qui nous offrent régulièrement de belles rigolades. Ce n’est que le début, et la NBA nous offre déjà de grands moments.

Les dernières actualités