Publicité

NBA – La vraie raison pour laquelle le Heat a abandonné la piste James Harden

Harden Butler
(DR)

Rapidement considéré comme l’un des candidats les plus sérieux dans le dossier, le Heat a finalement retiré son nom de la liste des prétendants pour James Harden. Un insider de la franchise a livré les dessous de cette rétractation soudaine.

Publicité

Voilà plus d’un mois que le feuilleton s’étire. Lassé de porter en vain les Rockets jusqu’aux playoffs depuis 8 ans, James Harden a rendu ses intentions de départ on ne peut plus claires ces dernières semaines. Celles-ci semblent d’ailleurs extrêmement intenses, puisqu’il a à plusieurs reprises étendu la liste de ses destinations privilégiées pour faciliter son trade.

Or, cette démarche n’a pour l’heure toujours pas porté ses fruits. Après avoir fait des Nets et des Sixers sa priorité, le Barbu s’est ainsi projeté aux Bucks, aux Raptors ou encore au Heat. Mais aucune de ces 5 équipes n’est jusqu’ici parvenue à trouver un terrain d’entente avec Houston. Les deux dernières citées faisaient cependant office de favorites dans le dossier.

Publicité

Ce, jusqu’à ce que Miami ne se retire d’elle-même de la course ces derniers jours. Un choix surprenant, quand on sait que Pat Riley aimerait récupérer une star dans les mois à venir, et que Giannis Antetokounmpo s’est retiré du marché. Histoire d’éclaircir cette affaire, Ira Winderman du Sun Sentinel a mené sa petite enquête, et est parvenu à plusieurs conclusions.

Il y a plusieurs raisons. Déjà, ça ne s’est pas produit en un claquement de doigts. Ça a plutôt été progressif, jusqu’au moment où les Rockets ont dépassé les limites en ce qui concerne le fait de garder le Heat au bout de leur ligne. Mais encore plus important que ça : Pat Riley ne se laissera jamais avoir.

Publicité

Comme on pouvait facilement le présager, c’est le président de South Beach qui est à l’origine de cette brusque décision. Très expérimenté en affaires, ce dernier n’a visiblement pas goûté la manière de procéder de ses homologues texans sur ce cas. Winderman ajoute par ailleurs d’autres éléments pour expliquer ce retrait.



La dernière fois que des discussions pour un trade se sont éternisées, les choses ont plutôt mal tournées entre Riley et l’ancien coach des Timberwolves, Tom Thibodeau (mais peut-être pas autant que ce qui avait pu être rapporté à l’époque). Dans cet épisode, le Heat avait laissé la situation s’étirer jusqu’au début de la saison.

Publicité




Cette fois-ci, cela serait devenu de plus en plus gênant de croiser des joueurs comme Tyler Herro, Andre Iguodala et Kelly Olynyk dans les couloirs de l’American Airlines Arena en prétendant que rien ne se passait.

Les trois joueurs mentionnés apparaissaient en effet comme des monnaies d’échange indispensables pour faire venir le MVP 2018 à South Beach, que ce soit d’un point de vue salarial ou sportif. La présence de Herro dans le package floridien a même longtemps bloqué les tractations. Ces dernières se trouvent donc désormais au point mort selon le journaliste.

Publicité

Néanmoins, les derniers mots de sa tirade laisse entendre que la piste n’est pas totalement à exclure, et qu’un gros trade entre Miami et Houston pourrait encore avoir lieu dans un avenir plus ou moins proche.

Donc pour le moment, rien ne se passe – jusqu’à ce qu’une potentielle relance n’intervienne et se déroule de façon meilleure. Aucune breaking news ici, mais James Harden ne finira pas sa carrière avec les Rockets. Maintenant, la question reste de savoir si son passage se terminera ce mois-ci, cette saison, ou plus tard.

Irrité à l’idée de rester pendu à l’hameçon des Rockets, Pat Riley s’en est extrait sans plus attendre. Mais le talent de l’appât qui s’y trouve pourrait bien le pousser à retenter sa chance dans le futur.

En direct : toute l'actu NBA