NBA – Comment le Thunder domine Westbrook, Durant et Harden

Kevin Durant, Russell Westbrook et James Harden auraient pu devenir la plus grande dynastie de l'histoire du basket
CBS Sports (DR)

On n’aurait pas parié là dessus à ce stade de la saison, mais le Thunder est dans le top 8 à l’Ouest cette saison. Avec 5 victoires et 4 défaites, OKC peut en plus se targuer d’une satisfaction bonus et assez inattendue il y a encore quelques semaines !

Publicité

Ils avaient déjà déjoué tous les pronostics la saison dernière, en se qualifiant pour les playoffs sans passer par le play-in tournament. Avec une incroyable 5e place, le Thunder avait fait mentir de fort belle manière tous les observateurs qui les voyaient dans le fin fond du classement de la Conférence Ouest.

Cette année, le Thunder a encore rebattu les cartes en laissant partir Dennis Schroder et Chris Paul, 2 pièces maitresses du dispositif d’OKC, et en mettant le cap sur la reconstruction. Mais malgré ça, et même avec un nouveau coach inexpérimenté en la personne de Mark Daigneault (seulement 35 ans), l’équipe se distingue encore, sous l’impulsion de sa jeune star Shai Gilgeous-Alexander.

Publicité

Le Thunder est connu pour avoir souvent eu le nez fin quand il s’agissait de drafter des futurs cracks. On se rappelle de son trio James Harden/Russell Westbrook/Kevin Durant, tous draftés par la franchise. Après avoir échoué en Finales NBA en 2012, ils ont tous fini par partir depuis, pour gagner ailleurs… ou pas !



Cette saison, OKC a en effet un meilleur que les trois équipes où jouent les trois hommes :

  • Le Thunder est 8e de l’Ouest avec 5 victoires et 4 défaites
  • Les Nets de Durant sont 11e de l’Est avec 5 victoires et 6 défaites
  • Les Rockets de Harden sont 14e de l’Ouest avec 3 victoires et 4 défaites
  • Les Wizards de Westbrook sont 13e de l’Est avec 3 victoires et 8 défaites

Publicité

Des résultats surprenants au vu des équipes dans lesquelles évoluent les 3 anciens MVP. Les Wizards sont complètement largués à l’Est, KD et ses Nets doivent faire face à un véritable chaos dans leur vestiaire et à Houston, Harden est au coeur des rumeurs de transfert et son effort au quotidien est remis en cause.

Loin des projecteurs et de l’attention médiatique, Sam Presti et son organisation continuent leur petit bonhomme de chemin. Reconstruisant tranquillement un projet solide, en empilant littéralement les tours de draft, ils parviennent à rester compétitifs à l’Ouest pour le moment.

Publicité

Même si rien ne garantit que la donne ne s’inversera pas dans les semaines et mois qui viennent (c’est même probable), OKC continue de surprendre tout le monde et fait pour l’instant mieux que ses anciennes superstars cette saison. Cette franchise n’arrêtera décidément jamais d’étonner.

Les dernières actualités