Publicité

NBA – Un fan éjecté d’une salle pour ses t-shirts anti-LeBron hardcore

La seule chose qui manque à LeBron James cette saison
USA Today Sports (DR)

Joueurs parmi les plus clivants de la ligue, LeBron James est habitué à devoir faire face à des haters dans les salles qu’il visite. Or, un fan… de Cleveland a récemment poussé la sécurité à l’exclure de la salle, tant les t-shirts qu’il étrennait affichaient un contenu violent envers le King.

Publicité

Après coup, LeBron James doit être d’autant plus ravi d’avoir signé son season-high ce soir-là. De retour dans l’Ohio pour affronter les Cavaliers dans la nuit de lundi à mardi, le leader des Lakers a conduit les siens vers la victoire grâce à une performance hors norme. Pourtant, ses exploits se font progressivement voler la vedette par le comportement du public.

Jusqu’ici, seul l’attitude provocatrice d’un fan bord terrain avait été révélée, puisque directement évoquée par le King en conférence de presse. Ce, jusqu’à ce jeudi, et un papier d’Adam Ferrise publié sur Cleveland.com. Dans ce dernier, le journaliste dévoile ainsi qu’une interpellation a eu lieu durant la rencontre pour une raison assez ubuesque.

Publicité

La sécurité a éjecté un homme originaire de Cuyahoga Falls (dans la banlieue de Akron, ndlr) du match Cavaliers-Lakers de lundi pour avoir déployé des t-shirts aux slogans offensants, qui visaient l’ancien joueur des Cavaliers, LeBron James, d’après les rapports de police. L’homme de 49 ans n’a pas été arrêté et aucune charge n’a été retenue après l’incident.

Nul n’est prophète en son pays, même une star comme LeBron qui a tant fait pour aider la franchise à atteindre les sommets. Mais comment de simples t-shirts ont-ils pu pousser forces de l’ordre et membres de la sécurité de la Quicken Loans Arena à mettre dehors ce « supporter » ? Tout simplement à cause de leur contenu, on ne peut plus agressif.

Publicité

L’homme a déployé des t-shirts où était noté : « LeBron est un raciste », « LeBron est narcissique », « Gloria Goes West. Avec en vedette LBJ jouant le roi narcissique » – une référence évidente à sa mère Gloria James – et un autre qui contenait une allusion sexuelle.



Les messages floqués avaient évidemment pour but d’être vus par le principal intéressé, et de le mette en furie. Heureusement, la sécurité a su intervenir à temps, et empêcher le coupable de provoquer plus de dégâts. Cependant, l’histoire ne s’arrête pas là, puisque son accompagnement à l’extérieur s’est lui aussi révélé mouvementé.

Publicité




Un officier de police de Cleveland et des agents de sécurité de la salle ont confronté l’homme dans la section 126, derrière l’un des paniers, dans la zone inférieure de la salle, et ont demandé à voir les t-shirts pour déterminer s’ils violaient le code de conduite des fans. L’homme « est devenu extrêmement agressif », a crié sur les officiers et les agents de sécurité et a refusé de montrer les t-shirts, d’après les rapports de police.

Les agents de sécurité lui ont dit qu’il était exclu. Il a continué à hurler des obscénités, s’est approché d’un agent de sécurité, a attrapé sa main et l’a frappé sur le flanc, d’après la police. Les officiers l’ont escorté en dehors de la salle. L’homme a refusé de partir et a tenté par 5 fois de retourner dans le stade en poussant les agents et les officiers.

Publicité

À la lecture d’un tel récit, on pourrait presque regretter que certaines salles autorisent la venue de fans à l’heure actuelle. Ce cas reste néanmoins isolé, et a été bien appréhendé par les autorités compétentes. LBJ, lui, n’a visiblement pas eu vent de la scène, et a pu faire ce qu’il fait de mieux : user de son talent pour mener son équipe à la victoire.

Le retour de LeBron James à Cleveland aura décidément été agité, et a conduit certains fans à commettre des gestes loin de l’acceptable. Tous ont cependant été ramenés sur terre par leur cible.

Buzz Cleveland Cavaliers LeBron James NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA