NBA – La légende des Celtics qui était à un coup de fil de rejoindre Kobe aux Lakers

Les superstars NBA Kobe Bryant, Paul Pierce et Kevin Garnett en grande discussion lors d’un match entre les Los Angeles Lakers et les Boston Celtics
Noah Graham

Après avoir fait équipe 8 ans avec Shaquille O’Neal, Kobe Bryant a longtemps cherché le joueur qui pourrait de nouveau l’épauler pour remporter un titre avec les Lakers. Celui-ci a bien failli être une superstar légendaire, qui a finalement pris le chemin… de Boston.

Publicité

Le basket a beau être régi par les statistiques, il reste comme les autres sports une science inexacte. La carrière d’un joueur peut ainsi se jouer en l’espace de quelques minutes, et connaitre un bouleversement radical via un simple appel. Cela aurait pu être le cas pour Kobe Bryant en 2007, époque où il se désespérait de ne plus connaitre les joies qu’offrent un titre.

Après le départ du Shaq à l’issue des Finales 2004, le Mamba a longtemps accusé un manque de soutien aux Lakers. Il était même prêt à quitter Los Angeles. Et s’il a par la suite pu bénéficier du renfort apporté par Pau Gasol cette saison-là, il aurait pu faire équipe avec… Kevin Garnett. Dans son livre KG : A to Z, le Big Ticket révèle avoir pris contact avec l’icône des Purple&Gold… et avoir récolté un vent. Il révèle le dialogue qui a suivi.

Publicité

Kobe : Je n’ai jamais eu le message.

KG : Mytho.

Kobe : T’as appelé quel numéro ?

KG : Le bon numéro. Celui que T-Lue m’a donné.

Kobe : Tu sais comment ça se passe, KG. On change de numéro comme on change de chemise.



KG : Je suis sûr que t’as reçu le message.

Kobe : Il y a des messages qui se perdent.

KG : Pas quand le message est envoyé 20 p*tain de fois.

Kobe : Écoute, mec, j’étais en Chine. Il y avait la nouvelle collection Nike qui sortait. J’ai dû gérer plus de trucs que je n’ai jamais eu à le faire auparavant. J’étais sur tous les fronts.

Publicité

Dans une impasse à Minnesota, Garnett souhaitait lui aussi rejoindre une équipe qui lui offrait plus de garanties en vue d’une bague de champion. Associer ses talents avec ceux de Kobe à L.A. avait donc tout d’un bon plan, et Tyronn Lue, ancien de la maison, a tenté de l’aider dans sa démarche. C’est finalement Vino, involontairement ou non, qui a tout fait capoter.

Ironie du sort, KG a donc suivi les recommandations d’Antoine Walker, et a filé… aux Celtics. Lui et Bryant ont alors pu se retrouver dès les Finales 2008, mais en tant qu’adversaires. La rivalité qui les a opposés les années suivantes est connue de tous, et aurait donc pu être évitée si Bean avait daigné décrocher son téléphone.

Publicité

Cette anecdote de Kevin Garnett risque donc d’obtenir une belle place dans le classement des plus gros « what-ifs » de l’histoire de la ligue. D’un duo certainement imparable, les deux hommes ont finalement dû se contenter d’une relation de rivaux.

Feed NBA 24/24