NBA – La révolution de Steve Nash qui sidère Blake Griffin

La superstar NBA des Brooklyn Nets, Kevin Durant, aux côtés de son entraineur, Steve Nash
Elsa

Véritable légende de la NBA, Steve Nash n’est pas un entraîneur comme les autres. Le headcoach de Brooklyn met à profit son immense expérience pour diriger ses joueurs, mais pas que. Certaines de ses idées ont eu pour effet de sidérer les Nets, Blake Griffin en tête.

Publicité

Alors que beaucoup avaient exprimé des doutes sur la capacité de Steve Nash d’être un entraîneur à succès, force est de constater que le pari est pour le moment réussi. Deuxième à l’Est (37-18), Brooklyn réalise une très bonne saison régulière. Si la retraite tragique d’un membre du roster vient quelque peu ternir l’image, le bilan global reste excellent, Nash parvenant à faire jouer ensemble Kevin Durant, James Harden et Kyrie Irving. Clairement pas le genre de choses que peut faire le premier venu.

Au delà de ça, le Canadien s’est également imposé grâce à son style pédagogique. Les joueurs lui font confiance, notamment parce qu’il apporte avec lui un savoir basket hallucinant, mais également des idées innovantes. Blake Griffin, arrivé en mars après avoir négocié un buy-out avec Detroit, l’a rapidement compris, comme il l’explique dans une interview avec Nets Daily :

Publicité

Ce qui est vraiment cool, c’est que Nash utilise un iPad pour dessiner nos jeux. Il a ce logiciel où chaque joueur a un petit truc et on peut déplacer la balle. Une fois qu’il l’a fait, il peut appuyer sur « play » et ça va le faire pour lui, et vous pouvez le voir sur l’écran. C’est la première fois que je vois ça. J’ai trouvé ça plutôt cool que toute cette technologie soit davantage utilisée dans les matchs en temps réel.



Une mini-révolution dans le monde de la NBA, où l’image des coachs utilisant des tablettes blanches pour dessiner des systèmes est encore monnaie courante. Nash, quant à lui, veut se baser sur les possibilités technologiques du moment. L’effectif semble en tout cas adhérer à la démarche. Griffin révèle qu’il passe désormais lui-même beaucoup de temps à étudier le jeu de cette façon :

Publicité




Je vais toujours regarder mes clips, juste pour voir si j’ai eu une mauvaise perte de balle, ou si j’ai raté un tir. Même si j’ai réussi un tir, parfois vous voulez juste avoir un regard différent, parce que d’une perspective différente vous pouvez voir les choses un peu plus clairement. Parfois, lorsque vous êtes dans le match et que tout va si vite, vous ratez des choses.

Une annonce qui devrait conforter l’entraîneur dans son approche. Les Nets peuvent en tout cas se dire que son concept marche. Avec une attaque surpuissante et variée (118.8 points par match, deuxième de la ligue), la franchise est un rouleau compresseur, avec lequel il ne fera pas bon croiser le fer en playoffs. La profondeur de l’effectif devrait en tout cas permettre à Nash de pouvoir énormément varier les systèmes, rendant l’équipe ainsi imprévisible.

Publicité

En phase avec son temps, Steve Nash contribue à la modernisation du coaching NBA. À l’image de Blake Griffin, les joueurs des Nets semblent en tout cas convaincus. Il faut dire qu’empiler les victoires a toujours tendance à mieux faire passer une idée.

Blake Griffin Brooklyn Nets Déclarations NBA 24/24 Steve Nash

Feed NBA 24/24