NBA – « Il doit être payé » : nouveau casse-tête pour les Lakers sur un joueur clé ?

Les deux superstars des Los Angeles Lakers, Lebron James (gauche) et Anthony Davis (droite), sur le banc lors de l’Opening Night NBA face aux Los Angeles Clippers
Harry How

Malgré un exercice déjà bien assez agité par les multiples péripéties qui s’y passent, certains regards sont déjà tournés vers la prochaine intersaison côté Lakers. À ce titre, la situation d’un joueur important du collectif, payé une bouchée de pain, a de quoi inquiéter à LA.

Publicité

La défaite concédée face au Jazz (97-111), ce lundi, passerait presque au second plan. Non seulement parce qu’elle était grandement attendue, mais aussi parce qu’elle pâtit des retours à venir des deux superstars locales. Los Angeles et les Lakers n’attendent en effet qu’une chose : voir Anthony Davis et LeBron James ré-intégrer la rotation de l’équipe.

Et quand quelques inquiétudes commencent à poindre concernant l’état de santé du King, d’autres s’axent autour des fins de contrat à venir à l’issue de la saison. Celles au sujet de Dennis Schröder persistent depuis plusieurs semaines, mais un autre joueur pourrait provoquer de sérieux maux de tête dans les bureaux angelinos : Markieff Morris. C’est d’ailleurs le meneur allemand qui a déclenché le bras de fer pour son coéquipier, dans des propos rapportés par Harrison Faigen de Silver Screen & Roll.

Publicité

Il doit être payé. Il est fort. Il nous aide dans l’aspect défensif, et il est tellement rugueux. En attaque, il écarte les défenses, il gratte des rebonds offensifs après les lancers francs… On a vu qu’il nous aidait quand tout le monde était là. Et maintenant qu’on joue sans AD et LeBron, il a un impact à tous les matchs.



Une déclaration qui n’a pas forcément été honorée par le principal intéressé contre Utah, avec simplement 4 points (1/4 au tir), 2 rebonds et 1 passe cumulés en 23 minutes de jeu. Néanmoins, sur le reste de l’exercice, il est vrai que Morris fait mieux que justifier son salaire de quelque 2 millions de dollars sur l’année.

Publicité




Les fans avaient même accueilli comme une surprise sa re-signature à l’automne dernier, lui qui semblait promis à un départ face au manque de cap côté LA. Interrogé par Kyle Goon de l’O.C. Register, Kieff a cependant révélé qu’il se félicitait toujours de sa décision.

Je préférais revenir à la maison, parce qu’ici, on me connait bien. Avec mes proches, on a discuté d’un contrat plus lucratif, et les choses étaient prévues comme ça, mais malgré ça, les Lakers restaient le meilleur fit pour moi. C’est même un fit parfait.

À voir si le vétéran conservera cet état d’esprit durant la prochaine free agency, où il devrait encore pouvoir prétendre à un bail plus rémunérateur.

Publicité

Role player précieux sur la dernière saison et demie, Markieff Morris pourrait de nouveau se voir proposés de jolis émoluments par d’autres franchises que les Lakers. Ces derniers devront alors eux aussi sortir le chéquier pour le conserver selon Dennis Schröder.

Feed NBA 24/24