Publicité

NBA – Après Kevin Love, un nouveau joueur s’en prend violemment aux Cavs !

DR

Véritable phénomène depuis son carton face aux Bucks, Kevin Porter Jr. est au centre de toutes les attentions. Le joueur en profite donc pour s’exprimer librement dans les médias. Premier point au programme : dégommer publiquement Cleveland, son ancienne franchise.

Publicité

En NBA, tout peut aller très vite. Kevin Porter Jr. peut en témoigner, lui qui est le joueur en vogue depuis son match historique contre les Bucks. Le jeune arrière des Rockets vient ainsi d’être propulsé au rang de petite star de la ligue. La récompense d’un très bon passage à Houston depuis son arrivée, avec 16.7 points et 6.4 passes de moyenne en 23 matchs.

Avant de connaître cette réussite, le joueur avait toutefois connu une première expérience assez difficile du côté de Cleveland, qu’il avait quitté dans des conditions pour le moins houleuses. Ce qui est sûr, c’est qu’il semble heureux d’être parti, en atteste cette déclaration en interview postgame qui ne laisse aucune place à l’interprétation :

Publicité



Kevin Porter Jr a déclaré après le match contre Milwaukee que cela avait été une bénédiction pour lui d’être envoyé de Cleveland à Houston.

« J’ai déjà été à Cleveland, donc je vois ce que tu veux dire », lui a répondu Matt Thomas (un journaliste radio qui couvre les Rockets, ndlr).

Publicité




Si l’on fait abstraction du tacle absolument gratuit de la part du journaliste présent envers les Cavs, force est de constater que la franchise l’Ohio ne traverse pas des temps faciles. En effet, cette quote n’apparaît que quelques jours après que Kevin Love a décidé de draguer la moitié de la ligue, histoire de pouvoir s’en aller. Entre ça et le bilan toujours aussi pitoyable de Cleveland (21-41, 13ème à l’Est), ça fait beaucoup.

Kevin Porter Jr .n’a plus à s’en soucier, lui qui s’éclate maintenant dans le Texas. Au sein d’une équipe des Rockets aux résultats eux aussi faméliques (16-47, pire bilan de la NBA), l’arrière peut en tout cas profiter des derniers matchs pour montrer ses qualités, et gagner définitivement sa place dans le roster de la saison prochaine. Le match contre les Bucks apparait en tout cas comme un sacré message transmis aux dirigeants de Houston.

Publicité

En plus de signer une performance historique, Kevin Porter Jr. a pu se permettre d’aller tacler violemment en public son ancienne franchise de Cleveland. C’est ce qu’on appelle une soirée bien remplie pour le joueur des Rockets.

Feed NBA 24/24