Publicité

NBA – Les mots de Kevin Durant à Giannis sur le terrain juste après le Game 7

La superstar NBA des Brooklyn Nets, Kevin Durant, félicite le leader des Milwaukee Bucks, Giannis Antetokounmpo, suite au Game 7 entre les deux équipes, lors des playoffs 2021
DR / Jesse D. Garrabrant

Malgré tous ses efforts, Kevin Durant n’a pu que s’incliner face à Giannis Antetokounmpo et aux Bucks, lors du match 7 entre Brooklyn et Milwaukee. Beau joueur, il a malgré tout adressé des paroles fortes au Greek Freak, quelques secondes seulement après le buzzer final.

Publicité

Avant même qu’il ne croise le fer avec le double MVP, son admiration envers lui pouvait déjà se sentir dans ses déclarations. Excité à l’idée d’affronter Giannis Antetokounmpo en demi-finale de conférence Est, Kevin Durant n’a pas cherché à intimider son adversaire. Au contraire, il n’a tenu que des propos élogieux à son égard à l’aube du Game 1 de la série.

Le respect qu’il a pu afficher s’est rapidement révélé mutuel. Face aux prestations cliniques livrées par la star des Nets sur les deux premières rencontres, le Greek Freak n’a pu que s’incliner. Il a maintenu ce même discours dithyrambique par la suite, et ce, malgré le retournement de situation opéré par sa franchise, finalement qualifiée pour le tour suivant.

Publicité

Et bien que certaines personnes aient essayé de liguer les deux hommes l’un contre l’autre, il était donc logique de voir ces derniers se congratuler mutuellement à l’issue du Game 7 entre leurs équipes. Cette étreinte a également été accompagnée de quelques mots de la part de KD, qui viennent d’être dévoilés dans une séquence inside partagée par les Bucks.



Publicité




Vas t’en chercher un !

Même si les précédentes paroles du Slim Reaper resteront inconnues, il n’est pas difficile de deviner le sens de cette phrase. Il souhaite ainsi à Antetokounmpo d’obtenir le premier titre de sa carrière d’ici quelques semaines, et lui conseille de se battre sur chaque possession pour y arriver.

Ayant déjà connu le bonheur de soulever un trophée Larry O’Brien, Durant sait la plénitude que cette sensation peut procurer. Il espère donc que Giannis la ressentira un jour, si possible dès cette année. Pour cela, les hommes de Mike Budenholzer devront dans un premier temps écarter les Hawks, et un Trae Young qui impressionne déjà le Greek Freak.

Publicité

Malgré l’évidente déception qu’il devait ressentir, Kevin Durant a donc donner le plus bel ordre possible à Giannis Antetokounmpo. La rancœur n’avait décidément pas sa place dans ce duel de têtes d’affiche.

Feed NBA 24/24