Publicité

NBA – L’ahurissant domaine où les Lakers pilonnent… Team USA !

NBA La stat où les Lakers démontent Team USA
Stephen Gosling / DR

Auteurs d’un recrutement retentissant, les Lakers comptent bien reconquérir la ligue avec leur nouvel effectif. Celui-ci est tellement dingue qu’il détruit même Team USA dans un domaine précis ! Rien que ça !

Publicité

Montrezl Harrell, Dennis Schröder, Marc Gasol puis Andre Drummond… L’an passé, Los Angeles n’a clairement pas hésité à investir dans de gros noms, afin de garnir le groupe autour de LeBron James et Anthony Davis. Le problème, c’est que la mayonnaise n’a absolument pas prise, les Pourpres et ors se faisant éliminer dès le premier tour par Phoenix.

En plus des blessures des deux superstars, l’actu de l’équipe fut régulièrement parsemée de rumeurs de tensions au sein du vestiaire. Clairement, on ne pouvait pas parler d’alchimie collective… C’est pourquoi les dirigeants ont décidé de faire table rase cet été. C’est simple, aucun des joueurs acquis il y a neuf mois est encore présent !

Publicité

À la place, ce sont des joueurs encore plus connus qui sont arrivés. Russell Westbrook, Carmelo Anthony, Dwight Howard : le GM Rob Pelinka n’a pas chômé pour renforcer l’effectif, c’est le moins qu’on puisse dire. Du talent et surtout de l’expérience, qui permettent aux Californiens de signer un record assez dingue. La plupart des nouveaux ont de la bouteille, et espèrent bien garnir leur armoire à trophées dans la Cité des Anges.



Forcément, qui dit gros joueurs dit souvent gros salaires. Et là-dessus, LA atteint des sommets hallucinants… Au total, les gains en carrière de l’ensemble du roster de Frank Vogel dépasse 1.7 milliard de dollars ! Un montant vertigineux. À titre de comparaison, la sélection US envoyée aux Jeux de Tokyo cet été cumule tout juste plus d’un milliard… Autant dire qu’il y a une sacrée marge d’écart.

Publicité




Tout cela commence bien évidemment par le patron de l’escouade, à savoir LeBron. Le King a ainsi gagné à lui seul près de 350 millions de dollars en 18 ans de carrière, entre Cleveland, Miami et la Californie. Précisons que d’ici à la fin de l’exercice 2022-23, il aura touché 80 millions supplémentaires ! Melo et RW ne sont pas si mal non plus, avec respectivement 260 et 240 millions cumulés.

À présent, reste à justifier tout cet argent sur le terrain. Westbrook aura tout particulièrement la pression, lui qui va toucher 44 millions sur la campagne à venir. Si jamais la quête du titre venait à échouer, ce serait un véritable camouflet pour les Angelinos… et surtout, la preuve que l’argent seul ne fait d’une franchise un champion NBA.

Publicité

À défaut d’être assis sur le trône, les Lakers peuvent au moins se dire qu’ils sont gâtés financièrement. On en connaît toutefois quelques-uns qui échangeraient volontiers tout cet argent pour une bague !

Los Angeles Lakers NBA 24/24 Stats, records Team USA

Feed NBA 24/24