Publicité

NBA – Shaq dévoile la franchise dans laquelle il aurait monté une superteam

Shaquille O'Neal rookie nba orlando michael jordan
(DR)

Shaquille O’Neal a évolué à une époque où former des superteams n’était pas envisageable. Mais avec du recul, il s’est amusé à imaginer sa free agency 1996, celle qui lui a permis de rejoindre les Lakers, avec les moeurs actuelles. Il a donc révélé LA franchise dans laquelle il aurait formé une superteam à l’époque.

Publicité

Dans la NBA actuelle, former une superteam est presque devenu une norme pour les meilleurs joueurs de la planète. La preuve, rien qu’à l’été 2019, Kawhi Leonard et Paul George, deux potentiels MVP, ont décidé de rejoindre les Clippers, quand Kevin Durant et Kyrie Irving rejoignaient eux les Nets. Et ces derniers sont allés encore plus loin en faisant venir James Harden la saison suivante pour former un Big 3 légendaire.

Mais dans les années 90′, il était quasiment impensable de voir une superstar au sommet de son art rejoindre l’équipe d’un autre All-Star, que ce soit dans le cadre d’un échange ou de la free agency. La preuve, quand Shaquille O’Neal a mis fin à son aventure avec le Magic en 1996, il a décidé de rejoindre des Lakers sans réelle star dans l’effectif. Il y avait des promesses, évidemment, mais peu de certitudes puisque l’équipe sortait seulement d’un premier tour de playoffs.

Publicité

À l’occasion d’une apparition dans le podcast de son ancien coéquipier Robert Horry, le Diesel s’est replongé dans sa folle free agency 1996, tout en prenant en compte le contexte actuel sur les superteams. Il a donc révélé la franchise qu’il aurait décidé de rejoindre s’il avait voulu détruire toute la concurrence et enchainer les bagues, comme certains peuvent tenter de le faire aujourd’hui.



Je pense que je serais parti jouer avec Tim Duncan et David Robinson chez les Spurs. Je viens de San Antonio. J’aurais pu y aller, jouer, et surtout gagner. Mais finalement non. J’ai pris mon mal en patience, j’ai laissé mes blessures cicatriser, je voulais tellement battre ces gars. Et je l’ai finalement fait.

Publicité




Shaquille O’Neal aurait bien aimé rejoindre les « Tours Jumelles » de San Antonio à la fin des années 90′, mais son esprit compétiteur l’en a visiblement empêché. Heureusement pour l’histoire de la NBA, puisque le Diesel a fait des Lakers une franchise qui gagne par la suite, mais aussi pour les Spurs qui auraient eu énormément de mal à faire cohabiter trois intérieurs de ce calibre. Tim Duncan en sortie de banc ? On frôle l’hérésie.

Publicité

Les Spurs ont eu droit à un titre avec le duo Tim Duncan / David Robinson, on peut donc facilement imaginer les dégâts avec l’apport d’un Shaquille O’Neal en plus. Personne n’aurait pu arrêter cette raquette !

Feed NBA 24/24