Publicité

NBA – Joel Ayayi coupé des Lakers, Vogel cash après la sentence

Le joueur NBA français Joel Ayayi, récemment coupé par les Los Angeles Lakers, a vu son ancien entraineur, Frank Vogel, s'exprimé sur son cas
Adam Pantozzi / Thearon W. Henderson

Signé immédiatement après sa non-draft, Joel Ayayi n’aura pas survécu jusqu’au début de saison aux Lakers. Juste après avoir été coupé, le jeune arrière français a vu Frank Vogel livrer une déclaration pleine d’espoir le concernant.

Publicité

Update 23h12 : Joël Ayayi se relance dans une franchise de l’Est ! En savoir plus.

Récupéré au même moment qu’Austin Reaves par les Lakers, il n’aura finalement pas suivi la magnifique trajectoire empruntée par son jeune compère, lui aussi non-drafté. Sans doute extatique au moment de parapher un contrat two-way avec les champions 2020, Joel Ayayi n’aura pas su le justifier durant la pré-saison. Auteur d’entrées en jeu timides, l’arrière français de 21 ans va désormais devoir trouver un nouveau foyer en NBA.

C’est ce qu’il a découvert ce vendredi, suite au dernier match de préparation de la franchise Purple & Gold. Un peu plus de deux mois seulement après l’avoir officiellement rejointe, le produit de Gonzaga vient en effet d’être coupé par ses dirigeants. Le résultat des dernières retouches apportées par Rob Pelinka à l’effectif, avant le début de saison, ce mardi.

Publicité

Frank Vogel laisse la porte ouverte à Joel Ayayi

Faute d’avoir su se montrer lors des occasions qui se sont présentées à lui ces dernières semaines, Ayayi nage désormais dans l’incertitude. Parviendra-t-il à retrouver une place dans la ligue rapidement, et ainsi espérer disputer une saison complète dans une franchise ? Ce n’est pas vraiment ce que souhaite Frank Vogel, comme le rapporte Harrison Faigen de Silver Screen & Roll.



On va prendre un peu de temps avant de signer quelqu’un d’autre. On va évaluer les possibilités qui vont s’offrir à nous sur le marché, on ne va pas s’activer aujourd’hui, et on espère que Joel va nous rejoindre aux SBL (South Bay Lakers) s’il devient disponible. Pareil pour les autres joueurs qu’on a coupés.

À l’image d’un de ses compatriotes aux Warriors, Ayayi peut donc espérer faire ses preuves en G-League.

Publicité




Cela paraissait en effet être l’issue la plus probable le concernant, mais cela pourrait bien se faire sous le giron des Lakers. Un présage plutôt encourageant pour l’ancien de l’INSEP, puisqu’il connaitrait bon nombre de ses coéquipiers dans ce cas de figure. Son adaptation sur les parquets de G-League pourrait donc s’en retrouver facilitée.

En ce qui concerne le spot two-way qu’il a laissé vacant, Frank Vogel reste plutôt vague quant au profil recherché.

On va vraiment chercher à signer le meilleur joueur disponible. La situation idéale serait d’avoir un big et un arrière, mais on veut récupérer les meilleurs joueurs possibles, des gars qui peuvent combler nos manques et nous aider en cas de blessures.

Publicité

L’aventure pourrait donc ne pas être totalement terminée pour Joel Ayayi aux Lakers. Un passage par la case G-League, aux South Bay Lakers, semble même être un joli rebond pour l’espoir tricolore.

En direct : toute l'actu NBA